Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 07:57

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le pays du sourire

Informations générales

 

Visa

 

Visa obligatoire 6 mois après la date de retour.

A une seule entrée, il permet un séjour de 30 jours.

Visa obtenu dans la journée à l'ambassade du Cambodge à Vientiane au Laos. Coût 30 $.

 

 

Question argent

 

 

Monnaie: le riel

Taux au mois d'octobre 2016

1euro = 4300 riels

1 dollar = 3000 riels

Dollar américain accepté partout, monnaie rendue en riels. Attention aux billets abimés.

 

Question hébergement

 

 

Banlung: Balcony Guest-house, gérant français, grande chambre spacieuse, location scooter, wifi à la réception, fait restaurant, 8 $/n.

Kratié: Santéphéap hôtel, face au mékong, bien situé, wifi à la réception, petite chambre à l'arrière pour 12$/n.

Kompon Cham:

Moon River guest-house : chambre confortable et propre, wifi, face au fleuve, fait resto,12 $/n.                          

Mékong Crossing guest-house : personnel sympathique, chambre impeccable face au fleuve, wifi, 7 $/n - location vélo 1,5 $  la journée, location scooter.

Siem Reap: Sweat Dreams guest-house, chambre confortable, bon wifi à la réception, 10 $/n.

Battambang: Royal hôtel, près du marché, belle chambre, wifi, 15 $/n.

Pnom Penh: Skypark guest-house, chambre A/C et wifi, un peu éloigné, bon établissement, 13 $/n.

Otres 1 - Sihanoukville: Lim hours guest-house, bungalow basique dans un jardin, proche de la mer, eau froide, wifi aléatoire à la chambre, fait resto, 12 $/n.

Kampot: Sébana guest-house, propriétaire français, belle chambre, bien situé, ventilo et wifi, 7 $/n - location scooter.

 

 

Question transport

 

 

Ile de Don Khone (Laos) - Stung Treng: minibus, 12 $/p.

Stung Treng - Banlung: minibus, 7 $/p.

Banlung - Kratié: minibus, 9 $/p.

Kratié - Kompon Cham: minibus, 4 $/p.

Kompon Cham - Siem Reap: bus, 6 $/p.

Siem Reap - Battambang: bus+bateau, 21 $/p.

Battambang - Pnom Penh: bus, 6,25 $/p.

Pnom Penh - Sihanoukville: bus, 7 $/p.

Sihanoukville - Kampot: minibus, 5 $/p.

Kampot - Chau Doc (Vietnam): minibus+bus, 16 $/p.

 

 

Question au quotidien

 

 

1 blle d'eau: 2500 r  . 1 l d'essence moto: 3000 r  . 1 gâteau: 2000 r .

1 pastèque: 3000 r . 1 capuccino: 8000 r  .  1 glace: 8000 r . Coiffeur (hom) : 8000 r.

1 carte postale+timbre: 6500 r .   1 kébab 4000 r.

 

 

Itinéraire Cambodge

 

 

En violet: bateau

En noir: bus

 

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mercredi 2 novembre 2016

 

Bonjour le Cambodge

Souô sadaï Cambodia

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Avant d'entrer dans le local du poste frontière cambodgien, un agent en tenue nous demande de remplir des documents sanitaires et réclame des dollars, sans explications valables.

La majorité du groupe s'exécute, nous on refuse et on leur montre notre carnet de santé (livret jaune qu'on nous a fourni lors de notre vaccin de la fièvre jaune à Santé Voyages, où sont mentionnés aussi les vaccins nécessaires à des voyages sur tous les continents) :  le ton monte, on insiste. Excédé l'agent nous fait signe de partir.

 

De posséder le visa rend les choses plus simples aux guichets suivants.

Notre chauffeur, après un déjeuner prolongé, consent à démarrer après une discussion un peu forte avec l'ensemble du groupe.

Le minibus est bondé et la route en mauvais état. Nous arrivons à Stung Treng vers 14h.

Le conducteur nous dépose à une intersection de rues. Un tuk-tuk nous amène sur la place du marché de la ville où des minibus font le trajet vers Banlung, capitale du Ratanakiri.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Quinze minutes d'attente et nous voila dans un minibus en route pour le nord-est du Cambodge, une des régions les plus isolées du pays.

 

Les pierres précieuses qui enrichissent le sous-sol de cette région lui ont donné le nom de Ranatakiri ou "collines aux pierres précieuses".

 

D'un paysage de cultures on passe à des forêts et des montagnes que l'on aperçoit à l'horizon. Le bus nous dépose à 16h30 au Balcony (8$/n), une spacieuse  demeure de l'ancien gouverneur reconvertie en guesthouse.

 

Fatigués par les différents transports et la chaleur, nous finirons la journée sur place. Le gérant est français, on loue un scooter (7$/j) pour le lendemain. Belle averse dans la nuit.

 

 

Jeudi 3 novembre 2016

 

On déjeune à la salle du restaurant de l'auberge, située face à un lac apprécié des locaux, surtout des pêcheurs.

En scooter on se dirige vers le centre ville : les rues sont en terre rouge, Banlung ressemble à une ville de far west. On va prendre "la température du pays" à travers  le marché local.

C'est un lieu très animé comme toujours : le sol terreux est inondé et souillé par l'eau de pluie, par l'eau des bassines où s'agitent les poissons et par le sang des abats : bonjours les couleurs et les odeurs !!!!!.

On se laissera tenter par des petits gâteaux à base de coco.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

C'est une vrai expérience multisensorielle. Les vendeurs sont assis et mangent en permanence ou sont étendus sur un hamac.

 

Munis de la carte de la région donnée par notre logeur on prend la direction du Boeng Yaek Lom, un lac volcanique à 8 km.

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

En quittant la route qui va vers le Vietnam à la sortie de la ville on s'engage à notre droite sur une route étroite qui s'enfonce dans une forêt. L'entrée coûte 8000 r/p pour les étrangers.

Le Boeng Yeak Lom est un lac de cratère très ancien. Circulaire, avec une eau à bonne température, il est apprécié par la population qui vient pique-niquer le week-end.

De nombreux bungalows avec des hamacs (encore et toujours) incitent au repos. Des maisons indigènes identiques à celles vues dans des villages reculés sont construites près de l'entrée.

Des projets importants d'infrastructures ( routes, hôtels ) sont à l'étude. Adieu le calme et la tranquillité.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Changement de direction pour aller aux chutes de Katieng à l'ouest de la ville.

 

Le chemin traverse d'immenses plantations d'hévéas ( l'arbre à caoutchouc ) dirigées par des compagnies chinoises et vietnamiennes. Ces grandes sociétés participent à la déforestation de la région.

 

On trouve également des plantations d'anacardiers (noix de cajou) et un peu de poivriers.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Au bout d'une longue piste de terre bien boueuse par endroit on atteint les chutes d'eau de Katieng.

 

L'entrée de la cascade coûte 2000 r/p. Assez éloignée, la chute d'eau n'est pas très fréquentée alors qu'il est possible de se baigner dans le petit bassin. La rivière coule dans une forêt tropicale exubérante.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

La chute d'eau de Ka Chang se trouve à quelques kilomètres, avec les mêmes paysages de cultures d'hévéas.

On passe devant des maisons faites de bric et de broc, certaines font office de station service !!!.

La cataracte est identique à la précédente mais celle-ci est accessible par un pont de singe.

 

Des huttes sur pilotis sont implantées dans la forêt proche, elles ressemblent à celles de la tribu des Kreung. Les plus petites sont destinées aux filles qui reçoivent les garçons dans leur espace intime et peuvent juger ainsi quel est le bon pour convoler

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le cadre est agréable et plaisant mais nous sommes un peu déçus par ces chûtes d'eau, après celles, superbes, du plateau des Bolovens au Laos et puis on est atterrés  par la déforestation, un désastre écologique que cette région est en train de vivre.

 

Il pleut légèrement lorsque l'on visite le Wat Phnum Sway à l'entrée de la ville. Il est joliment décoré, et entouré de mausolées sur les côtés, construits pour les généreux donateurs, dont les montants des dons sont affichés.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

La pluie tombe drue lorsque l'on discute avec le gérant du Balcony, il nous donne ses impressions sur le pays et la vie locale. On lui achète des billets de bus (8$/p)  pour Kratié, départ demain matin.

 

L'averse terminée on va se promener autour du lac. Les familles se retrouvent le soir pour pique-niquer sur les rives. Les enfants, joueurs, adorent les"poses" photos. C'est l'heure aussi où les magasins ambulants en tracteurs ou attelés à des motos rentrent en ville.

 

Bon repas au resto de la guesthouse puis un skype avec Manue.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Vendredi 4 novembre 2016

 

Récital des chiens des voisins une grande partie de la nuit.

Lors de notre petit-déjeuner, un sentiment particulier de voyage non accompli et au goût d'inachevé nous tracasse.

 

Le Ratanakiri n'existe pas dans le guide que nous possédons (Le Routard). Et les questions posées à notre logeur n'ont reçu aucune réponse précise sur l'intérêt des divers treks proposés. A la recherche d'insolite et de découvertes traditionnelles, le manque de planification d'un itinéraire nous a été préjudiciable.

Un minivan vient nous chercher à notre logis.

 

Direction le marché pour optimiser le voyage, nous sommes seulement 3 clients pour l'instant. C'est l'occasion de voir le manège des rabatteurs de bus, au milieu de la rue téléphone à la main, à se disputer les clients potentiels.

Les moines, dans le calme, récupèrent les offrandes chez les commerçants !!!.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le conducteur démarre avec 7 passagers. Toujours les grandes étendues de plantations d'hévéas et de manioc, en se rapprochant du Mékong, on aperçoit les premières rizières.

 

On se restaure vers 11h00 dans un village, l'occasion au chauffeur de faire le plein du véhicule à une pompe à essence manuelle.

 

C'est la sortie des écoles, les courses s'effectuent en famille et pas besoin de descendre du scooter. Le drive, ils connaissent aussi au Cambodge.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le minivan nous dépose à la station de bus de Kratié à 13h. On s'installe au Santépheap hôtel (12$/n) face au Mékong.

 

La ville semble calme et agréable, nos pas nous mènent au marché qui se tient au centre-ville.

 

Assis dans un café/restaurant, on observe le spectacle de la vie des habitants, inimaginable dans un pays occidental. Exemple : le transport d'un malade en moto avec sa perfusion vers l'hôpital, ou plus rigolo, à côté de nous, un commerçant en plein"travail cérébral"..... à la vue de tout le monde.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On poursuit notre balade vers le quartier colonial et ses nombreux commerces ( scooters, téléphonie et commerce de l'or ).

Les normes de sécurité valables en Europe ne protègent pas encore les ouvriers asiatiques. Garé sur le trottoir,  un tuk-tuk, sûrement pour "VIP",  attend les touristes en centre-ville.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Samedi 5 novembre 2016

 

En chemin pour prendre le petit déjeuner, un "ancien" très poliment nous lance un grand bonjour, on l'invite à prendre un café avec nous.

 

C'est un neurologue à la retraite, il nous raconte sa vie sous la dictature de Pol Pot. Moment plein d'émotion mais très agréable. Désireux de pratiquer le français, on échange nos adresses mail.

 

Nous achetons ensuite au marché des quartiers du Jacquier, un très gros fruit. La chair est jaune caoutchouteuse et de goût suave : dur dur à terminer.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

A l'embarcadère on s'installe dans un bateau/ferry (1000 r/p) pour l'île de Koh Trong : 10 minutes de traversée sur le Mékong. On débarque près d'une jolie plage dorée face à Kratié.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On fait la promenade à pied. Cette petite île semble hors du temps. Pas de route bitumée, pas de voiture, mais des motos, et aucune sollicitation. 

 

Les habitants vivent de la pêche et de l'agriculture (rizières et céréales) et fruits, en particulier les pamplemousses. La flore est généreuse sur l'île, une vraie palette de couleurs.

 

Dans les champs des gens nous interpellent gentiment, surpris de voir des touristes à pied. (Eux ne marchent pas ils se déplacent toujours en motos). On passe devant une mini-station service d'essence, à l'échelle de l'île sûrement !!!!, la vente se fait à la bouteille.

 

Les maisons traditionnelles sur pilotis avec les toits ouvragés sont différentes suivant les ressources des propriétaires : bois et bambous pour les pauvres. Les riches utilisent la pierre, la brique et les tuiles.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Au nord de l'île, on passe devant un temple, dans un secteur peu habité. Au sud c'est plus animé.

 

Sur les rives du Mékong on trouve un village flottant. C'est l'heure du retour de l'école, les enfants les plus grands aident les plus jeunes à traverser sur une planche qui sert de ponton.

 

On est charmé par la quiétude et la beauté des lieux.

 

La balade est terminée, une belle découverte où calme et sérénité sont les maîtres mots, la vue d'un îlien en pleine sieste nous le confirme !!!!.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On quitte l'île et on termine la découverte de la ville par une grande rue qui longe les bords du fleuve. On s'offre une pause gourmandise : bananes frites dans un stand bien pittoresque.

 

Plus loin dans un jardin bien entretenu, la maison coloniale du gouverneur est cachée par une clôture. On revient à notre hôtel par le marché.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Dimanche 6 novembre 2016

 

Pluie importante avec coupure de courant au cours de la nuit, mais la température au petit matin est toujours élevée.

 

Un minibus vient nous prendre à notre hôtel pour se rendre à Kompong Cham (4$/p). La météo alterne entre pluie et soleil sur le parcours.

La région est très habitée sur les berges du Mékong avec, aussi, de pittoresques villages flottants. Le chauffeur prend une route vers l'intérieur et on retrouve les champs de rizières.

 

Voyager de jour permet de voir des scènes de vie quotidiennes :  fête dans un village avec des masques, croiser une moto avec un chargement démesuré et bien d'autres.

 

Nous progressons au coeur d'une région où domine la population Cham, une ethnie musulmane. De nombreuses mosquées jalonnent le chemin.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Nous atteignons la gare routière de Kompong Cham à 11h.

On trouve une chambre sur les bords du Mékong au Moon River Guesthouse (12$/n) avec vue sur le fleuve et un village flottant.

 

Malgré le ciel menaçant on part visiter la ville. Une grosse averse nous surprend, nous obligeant à nous mettre à l'abri. Au marché local, on s'installe dans un stand pour se restaurer.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Ancien carrefour commercial durant le protectorat français, quelques maisons coloniales subsistent dans la ville.

 

Perçue comme une langue de la colonisation, le français n'est que très rarement usité dans la rue, mais parfois utile encore dans l'application de certaines lois rédigées à l'époque.

 

Quelques administrations ou officines gardent un affichage bilingue. Sur les quais on échange quelques paroles avec de souriantes jeunes filles Cham.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le parc d'animation est le rendez-vous des enfants. Nous interrogeons la maman d'un petit garçon qui a un patch sur le front (nous l'avons souvent vu sans connaître la raison) et apprenons qu'il fait "tomber" la fièvre. 

 

Repas pizza ce soir dans un stand de rue près du marché de nuit.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

                             

  Lundi 7 novembre 2016

 

Pluie continue toute la nuit.

 

Ce matin, nous déjeunons avec une française employée par une ONG qui vient en aide aux enfants victimes du sida. Elle nous donne des renseignements sur les difficultés du système scolaire.

 

La condition des enseignants est peu enviable. Avec des salaires très bas, les professeurs occupent un deuxième, voire un troisième emploi au détriment de leur présence en classe. Un bakchich à leur supérieur et pas de sanction : corruption, corruption. Ces situations nous seront confirmées plus tard par un cambodgien à Phnom Penh.

 

A 9h00, on est au départ du ferry pour l'ile de Koh Paen. En dehors de la saison des pluies, il existe un pont en bambou pour traverser sauf pendant la mousson où il est démonté, car il ne tiendrait pas.

 

Le ferry (2$/p) aller/retour se remplit rapidement. La météo est idéale, nous accostons directement sur la berge.

 

A pied on s'engage sur une piste en béton puis un chemin de terre très, très  boueux.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

L'atmosphère est paisible, les gens croisés devant les temples ou leur maison traditionnelle sur pilotis  répondent à notre "souô sadaï" (bonjour en cambodgien) avec sourire et gentillesse.

Ici aussi, surpris de voir des touristes, et en plus à pied. (il y a au débarcadère une petite location de vélos que nous nous féliciterons de ne pas avoir pris car impraticables avec la boue).

 

Les enfants nous lancent des "hellos" retentissants accompagnés de la phrase culte, what's your name ? Nous sommes obligés de regarder où nous mettons les pieds car le chemin est très humide et la boue colle aux semelles.

 

Plus loin il est submergé par l'eau, on le contourne en prenant un sentier et au loin on aperçoit le toit d'un temple.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Devant celui-ci, des groupes de jeunes qui vont à l'école en vélo : l'île est habitée par une grosse communauté Cham.

 

Sur le chemin, une famille nous offre à boire. Le père a marié sa fille la veille et le grand-père traduit dans un très bon français appris au lycée dans sa jeunesse. Encore un moment fort.

 

Sur le chemin, des femmes vendent de très jolies fleurs de marais utilisées en cuisine.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On quitte à regret cet havre de paix vers 17h30. La journée, sous un soleil de plomb, est passée trop vite. Sur la berge, les éléments qui constituent le fameux pont en bambou sont près à être assemblés pour la saison sèche à venir.

 

Sur la rive opposée, nous apercevons une grande mosquée (que nous irons voir plus tard) ; la vue est superbe. Le passage à l'hôtel est impératif pour un petit décrassage.

 

Nous avons eu aujourd'hui la confirmation que le Cambodge est bien le "pays du sourire".

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On se restaure le soir dans une gargote sympathique au marché de nuit. Encore une petite balade sur les quais et dodo, la journée de 8h de marche sur l'île a été épuisante.

 

Mardi 8 novembre 2016

 

Changement d'auberge ce matin, nous avons décidé de rester un jour de plus à Kampong Cham (que nous apprécions beaucoup, pour son calme provincial).

 

Notre chambre n'est plus disponible, on va à côté, au Mékong Crossing, avec les mêmes prestations, pour seulement 7$ la nuit. On y prend le petit-déjeuner et on loue des vélos (1,5$/1).

 

On se rend au Wat Nokor situé à 3 km du centre-ville, entrée payante (2$/p) valable aussi pour d'autres temples. Il fait excessivement chaud et orageux. Dans un grand espace herbeux, on trouve une pagode récente très kitsch et colorée près d'un temple bouddhique ancien, construit avec des blocs de latérite et de grès aux superbes couleurs.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Par la route n° 7 en direction de Phnom Penh, à 8 km de la ville on arrive aux temples Phnom Srei et Phnom Pros.

 

Le plus haut, celui des femmes, envahit par les singes, domine la campagne environnante avec une vue magnifique. Le plus bas, c'est celui des hommes, avec des stupas colorés et de grands bouddhas. Dans un mausolée, un moine prie au milieu de crânes datant de l'époque de Pol Pot.

 

Les minorités, vietnamienne et  celle musulmane de l'ethnie Cham, furent violemment persécutées.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le retour vers la ville, sous une grosse chaleur, est laborieux. 

 

La vue d'une superbe maison attire notre attention. Un peu plus loin on s'accorde quelques instants de pause pour regarder des hommes pêcher. Leur repas sera maigre.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On achète des billets de bus (6$/p) pour Siem Reap (Angkor) avec un départ demain matin.

 

On termine la journée sur les rives du Mékong avec un jus de coco et un de canne à sucre, instant rafraîchissant.

 

Depuis le marché local on se rend à la mosquée au superbe dôme et à un temple où des hommes préparent des funérailles.

 

Comme les autre soirs, on passe la soirée sur les rives du Mékong.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mercredi 9 novembre 2016

 

Le bus démarre à l'heure cambodgienne : départ prévu à 7h30,  départ effectif à 9h00. Pas grave, on n'est pas pressés. Il fait déjà très chaud.

 

Sur la rive Est du Tonlé Sap (lac) la région est plate et agricole : rizières, maïs et plantations d'hévéas. L'habitat est bien souvent misérable.

On remarque pas mal de camions accidentés sur le bord de la route.  On en a jamais vu autant  auparavant.

 

Arrêt restaurant à Kompong Thom. On approche du site d'Angkor ,car on traverse des villages dédiés à l'artisanat de la taille de pierre. De nombreux stands en bord de route vendent du riz gluant dans du bambou. On en a déjà goûté. C'est excellent !!!.

 

On double de drôles de convois qui ravitaillent les villages dans la campagne. On ne se lasse jamais de regarder les scènes de la vie rurale.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Arrivée à Siem Reap vers 13h40. On rejoint le centre de la ville en tuk tuk (3$).

 

On s'installe au Sweet Dreams (10$/n) dans le quartier routard. On se rend au centre ville pour une balade : dans un premier temps dans le quartier colonial français puis en direction du marché.

 

Porte d'entrée vers les temples d'Angkor, la ville est en plein développement touristique. En cette fin de journée, du fait de la fermeture des sites, de très nombreux touristes envahissent les abords de la rivière.

La vue d'un salon de coiffure me rappelle que j'ai besoin d'un petit coup de ciseaux. La coupe , parfaite, est effectuée à un prix dérisoire

 

Près du marché, on négocie avec un chauffeur de tuk tuk (il parle français, très bien même) pour nous conduire voir les temples demain matin au prix de 28 $ pour 2 jours. (la ville est distante de 7 km environ de Angkor).

 

Aujourd'hui c'est la fête de l'indépendance (par rapport à la France  - 9 novembre 1953 ). Les magasins suspendent le drapeau national devant leurs vitrines, improvisant un mât avec un porte-manteau.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Jeudi 10 novembre 2016

 

Notre conducteur de tuk tuk est sérieux. A 7h30 il est dans l'impasse de notre guesthouse.

 

Il déploie une carte du site d'Angkor et nous indique le sens le plus judicieux pour débuter la visite. On lui fait entièrement confiance.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Peu de monde pour l'achat des billets dans la zone des visiteurs individuels. On prend des "pass" à 40$/p valables pour 3 jours (possible non consécutifs) sur une semaine.

 

Le ciel est bien découvert, la température agréable. Le tuk tuk semble le moyen de locomotion le plus adapté en fonction de la chaleur. (C'est possible aussi de louer des vélos au départ de Siem Reap).

 

On démarre la visite par le petit circuit.

 En premier le Prasat Kravan, édifié pour le culte hindou il comprend 5 tours en briques avec de superbes bas-reliefs.

 

Notre conducteur nous récupère et nous dépose au temple Banteay Kdei datant du XIIè siècle encadré par de nombreux fromagers (arbres).

 

On se rend à pied au Sras Srang, ce monument est constitué d'une terrasse qui borde l'ouest du Baray (lac). Les marches qui permettent d'accéder à l'eau sont ornées de statues représentant deux lions et des nâgas (serpents).

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le Ta Prohm est étonnant, presque mystérieux, recouvert de lichens et de plantes. Quelques arbres enlacent les pierres, on se croirait dans un film d'Indiana Jones. Les murs à demi écroulés et les troncs d'arbres créent une ambiance surnaturelle, unique.

A quelques centaines de mètres le Ta Keo est un temple inachevé : sa construction fut arrêtée prématurément, d'où un aspect brut des murs dénués de sculpture.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On passe ensuite au Chau Say Tevoda : un temple de plain-pied, abimé, mais d'un vert éclatant grâce à du lichen sur les pierres.

 

Le temple Thommanom, situé à côté, est en bien meilleur état. De belles sculptures se détachent sur les angles et les portails des pavillons en grès.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On entre dans Angkor Tohm par Victory Gate pour voir Tep Pranam :  des fidèles viennent prier face à un bouddha assis.

 

Par un petit sentier on se rend à Preah Palilay : un petit sanctuaire bouddhique dans une zone boisée, quelques arbres prennent leurs aises sur le monument.

 

Plus loin un hamac déployé pour les heures les plus chaudes : c'est le coin repos de l'agent de sécurité.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Notre tuk-tuk se gare au parking face à la Terrasse des Lépreux du nom de la statue découverte au sommet.

 

La longue Terrasse des Eléphants de plus de 300 mètres, est ornée de sculptures de ces gros pachydermes. On remarque côté nord d'autres splendides sculptures (lions, garudas).

 

Repas light ce midi : des bananes achetées dans l'une des nombreuses échoppes sur le parking et de l'eau que notre  bienveillant conducteur a emmené dans une glacière.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Dans une partie du site joliment boisé, le Royal Palace restauré par les français et le Phimeanakas construit en latérite n'ont pas l'aura des prestigieux temples voisins.

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le Baphuon est l'un des édifices les plus emblématiques et imposants du site. Pyramide à 5 gradins ce sont des archéologues français qui ont réassemblés près de 300.000 blocs de grès récupérés dans la jungle.

 

On poursuit vers le Bayon situé au centre de l'ancienne cité. De nombreux visages monumentaux ornent le temple avec des expressions différentes.

 

Le site est assez tranquille en cette fin d'après-midi.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On termine cette longue journée par Angkor Wat le temple le plus célèbre d'Angkor, la fierté des cambodgiens (il figure sur le drapeau national). Les bas-reliefs qui décorent la partie extérieure du temple central sont remarquables.

 

L'attente pour monter au sommet est un peu longue, mais la vue y est splendide.

 

Il va être 17 h (heure de fermeture) et il n'y a plus foule. On peut admirer (et photographier) la beauté du monument d'une manière plus paisible.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Il est 18h lorsque l'on arrive à Siem Reap.

 

Un petit détour par notre auberge pour un petit dépoussiérage et ce soir, pizza  (une vraie !!!) au menu dans une trattoria italienne. Claude se fera plaisir avec une coupe glacée au chocolat.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Vendredi 11 novembre 2016

Soleil éclatant ce matin.

Sur les bords de la rivière on déjeune dans un petit resto situé dans une école primaire. C'est insolite de voir les parents qui déjeunent avec leurs enfants. Et pas de café ou du lait : du solide pour tous (soupe avec nouilles).

 

Avec notre tuk tuk, on quitte la ville vers 8h00 pour effectuer le grand circuit.

 

On débute au sud-ouest d'Angkor Thom par le temple Phnom Bakheng. On grimpe en haut d'une colline  où se trouve une pyramide de 7 niveaux et au sommet se trouve le sanctuaire. La vue sur le site et Angkor Wat est magnifique et on aperçoit, à l'horizon, le Tonlé Sap (lac).

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On passe par la porte nord pour découvrir le Preah Khan. Il s'agit d'un temple et d'un monastère. L'enceinte extérieure est bordée de douves ornées de pierres sculptées, certaines vandalisées ou pillées.

Peu de monde, beaucoup de végétation, ce temple est un véritable enchantement.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On rejoint, à pied, par une digue sur le bassin de Jayatatâka le temple de Neak Pean posé sur un ilot. La visite est courte on ne peut approcher des constructions.

Jolies vues sur le lac et les arbres décharnés qui ont les pieds dans l'eau.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Quelques instants de repos à l'ombre d'un petit parc où on est garés et on se rend dans un cadre un peu magique avec d'énormes fromagers et ficus qui poussent sur les murs du petit temple Ta Som. Il est entouré d'une enceinte dotée de deux gopuras (construction permettant l'entrée dans un temple), l'enceinte intérieure est ornées de nâgas.

 

La porte située à l'opposé de l'entrée semble être avalée par un immense fromager. Eloigné sur le grand circuit, il y a peu de monde, idéal pour profiter de la visite.

 

Une poignée de kilomètres en tuk-tuk et on est au Mébon Oriental. Erigé à l'époque sur une île, transformée maintenant en rizière, le temple possède quatre tours qui encadrent un sanctuaire.

Sa particularité est sa construction en briques tout comme le Prè Rup, le dernier monument visité.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Retour en milieu d'après-midi à la guesthouse après moult remerciements à notre conducteur/guide bien sympathique.

 

Samedi 12 novembre 2016

 

Journée de repos et de mise à jour des notes aujourd'hui pour moi, dans la fraicheur de la terrasse de l'auberge.

 

Pour Denise, balade en ville à la découverte des spécialités locales, très colorées pour certaines, aromatiques pour d'autres, au marché.

 

Un accessoire bien pratique, le mini ventilateur pour IPhone : il a l'air de rendre heureux son utilisateur.

 

La saison des mariages a lieu pendant la saison sèche et se déroule fréquemment sous des chapiteaux dans la rue. Mieux vaut ne pas avoir son hôtel à proximité.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Dimanche 13 novembre 2016

 

Petit-déjeuner à la guesthouse puis un skype avec Ben.

 

C'est le grand jour de la Fête des Eaux (Bon Om Touk) dans toutes les villes qui bordent le Mékong ou le Tonlé Sap.

 

C'est un évènement unique au monde. Le jour de la pleine lune, les Cambodgiens célèbrent le changement de sens du cours d'eau du Tonlé Sap, le moment où le lac se déverse dans le fleuve.

 

Des régates de pirogues multicolores sont organisées, suivies de danses et de feux d'artifices. Dans les temples ou sur les berges de la Siem Reap River les concurrents s'affairent aux derniers préparatifs.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Au Wat Prom Rath, on discute avec une équipe de télévision de France 3 qui tourne un sujet pour l'émission "Faut Pas Rêver". (Plusieurs familles sont venus assister aux festivités de la Fête des Eaux et n'ayant pas les moyens de se loger, squattent ce lieu religieux.... avec l'accord des bonzes naturellement).

 

Nous effectuons un court passage au Psar Cha (marché) très touristique, puis on s'échappe rive gauche, en traversant la rivière, pour se perdre dans les petites rues.

 

Là, on trouve un autre Siem Reap, avec la pollution, des amas de déchets sur les trottoirs et des dizaines d'objets en plastique (bouteilles, sacs..etc).

Les Cambodgiens pensent que les rues ou les rivières sont des poubelles. Pas de campagne de sensibilisation, pas de déchetterie, pas de collecte formelle. Les problèmes environnementaux sont nombreux et complexes.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Enorme et excellent sandwich au jambon dans une boulangerie française (un vrai bonheur) avant de visiter, dans un grand parc arboré, le Wat Bo aux belles peintures anciennes. 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Nous sommes sur la berge de la Siem Reap River, finis les entrainements, les bateaux sont à l'eau. Les deux ponts entre lesquels la course se déroule sont fermés à la circulation.

 

A 15h,  trente équipes sont engagées, dont des équipages féminins. Les deux premiers jours sont consacrés aux éliminatoires avec des affrontements entre 2 équipages par course. 

 

Dans les rues proches c'est un déballage digne d'une grande foire (chaussures, vêtements..etc).

 

Des dizaines de marchands occasionnels proposent leurs spécialités : insectes grillés, épis de maïs, mangues et ananas pimentés..etc afin de restaurer des centaines de familles qui ont voyagé durant des heures parfois pour assister au spectacle..

La foule se presse sur les rives à la recherche de l'ombre. C'est un festival de couleurs.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On quitte les berges de la rivière pour un parc où des restaurants ont installé d'innombrables tablées pour recevoir la population. Les sonos font un bruit d'enfer.

 

La nuit venue, des lampions rouges et jaunes décorent les arbres alors que sur l'eau des familles déposent des bougies allumées. Féérique.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On termine notre séjour dans un restaurant en plein air tout illuminé. On reste dans le classique : nems/frites. Très bon par ailleurs.

 

Lundi 14 novembre 2016

 

Départ compliqué ce matin en bus avec la compagnie Sok Chamroeun. Nous avons réservé la veille des billets (21$/p) pour Battambang, incluant le bus et le bateau. Le bus est archi-plein et de nombreux touristes sont sur le trottoir en attente d'une place.

Comme souvent en Asie le problème est résolu sans trop de discussion (apparemment du surbooking). Un bus supplémentaire arrive rapidement (il y a toujours une solution et avec le sourire svp).

 

On quitte Siem Reap avec du retard pour rejoindre le quai d'embarquement sur le lac.

 

Après le chargement des sacs sur le toit du bateau, on trouve une place sur un banc en bois (nous sommes une vingtaine). Vers 9h nous quittons le ponton pour rejoindre le Tonlé Sap par la rivière Sangker.

Les paysages sont éclatants avec de belles couleurs sous un ciel dégagé. Un décor de mangroves avec des jacinthes d'eau et d'arbres avec les troncs sous l'eau.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

La traversée du Tonlé Sap est brève. Nous rejoignons une autre rivière en direction de Battanbang. Le lac est le régulateur naturel de ce passage fluvial qui arrive du Tibet pour se jeter dans la mer de Chine au Vietnam.

 

On s'installe sur le toit du bateau pour profiter au maximum de ces instants.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On navigue en passant par de nombreux villages flottants, bâtis sur une base en bambou qui leur permet de flotter tout en étant ancrés sur la rive ou à une autre structure. Puis ce sont des villages sur pilotis, où les habitations sont perchées à 7 mètres de hauteur.

 

Les maisons sont grandes ouvertes, les gens se déplacent en pirogues, font leur toilette, la vaisselle ou la lessive directement dans l'eau.

 

Tout est flottant : école, pagode, station service, supermarché ambulant ... La plupart des maisons ont leurs propres élevages de poissons, de poules et de porcs. Les plus riches élèvent des crocodiles pour vendre la peau.

 

Le pilote du bateau prend soin de ne pas perturber et gêner les habitants en réduisant la vitesse tout en gardant une certaine distance. Les gens sont souriants, surtout les enfants qui font de grands signes et de sonores "hellos".

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Chaque religion est représentée sur la rivière suivant les villages : église, mosquée, temple, accessibles en bateau. Tout flotte même la gendarmerie.

 

A mi-parcours on est dans une partie où la vie semble plus misérable, les gens logent dans les bateaux, avec la télé malgré tout.

 

Les enfants nous saluent avec enthousiasme ou mélancolie. Nous nous posons bien des questions sur leur avenir.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

La majorité des habitants sont pêcheurs soit au filet à la main avec des nasses soit avec de grands filets actionnés par des treuils.

Par un grand canal on approche des faubourgs de la ville. Des maisons brinquebalantes dominent les berges de la rivière. Le quotidien doit être bien  difficile pour ces gens qui vivent dans l'insalubrité et la pauvreté.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Nous avons passé l'intégralité du voyage sur le toit du bateau, cette partie du voyage en Asie restera une de nos plus belles découvertes.

 

Du ponton atteint à 15h, on rejoint le Royal hôtel (15$/n) en tuk tuk, il est situé près du marché. Petite balade dans cette ville bien calme et repas sur les quais de la rivière Sangker :  classique avec des nouilles pour moi et viande de boeuf en sauce  pour Denise. Très bon.

 

Excellente journée. Ce tronçon de voyage en bateau nous a permis de découvrir un autre habitat (sur l'eau) du pays à un bon rythme. (surtout pour nous qui sommes toujours sur la route, enfermés dans les bus locaux).

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mardi 15 novembre 2016

 

Le ciel est couvert ce matin avec une température agréable. On déjeune dans une pâtisserie. On loue ensuite un scooter (7$/j) à la réception de l'hôtel pour aller visiter le Prasat Banan : un temple à 22 km au sud de Battanbang sur la rive gauche de la rivière.

 

De nombreuses habitations et commerces le long de la route. Entrée payante (2$/p) pour le monument et somme dérisoire pour le parking du scooter.

 

Il faut grimper 350 marches pour atteindre le sommet du temple de l'époque d'Angkor. C'est un ensemble de tours du XIe siècle un peu rustiques. De nombreuses statues manquent à l'appel (le site a été pillé). 

 

La vue à 360° sur la campagne est superbe.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Près du Vat Banan se trouve un vignoble, apparemment le seul du Cambodge. On s'y arrête pour une séance de dégustation (2$/p) avec possibilité d'achat. Il font aussi un genre de cognac.

 

On goûte mais on n'achète pas. Interdit de faire des comparaisons mais il y a du travail avant de combler le palais d'un français !!!. Heureusement le jus de fruit au gingembre fait remonter la note.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On prend la direction de l'ouest, à 12 km du centre-ville sur la route de Pailin : on va visiter le Phnom Sampeu. Un temple au sommet d'une montagne qu'on atteindra par une longue route bien raide, escaladée à pied.

C'est un lieu de pèlerinage bouddhique. Il y a là une jolie pagode envahie par des singes et dans une grotte, un bouddha doré couché.

 

Ce lieu recèle de nombreuses cavités dont certaines de sinistre réputation appelées "killing caves"(grottes de la mort). Nous en visitons une où les kmers rouges assassinèrent environ 10000 personnes en les précipitant depuis un trou en haut de la caverne. 

 

Dans le village, au dessous,  on prend le temps d'admirer un superbe temple. 

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

De retour dans la ville on passe dans le quartier colonial et devant la Maison du Gouverneur. Plus loin, une immense statue : un peu le symbole de la ville.

 

On achète, pour demain direction Phnom Penh, des billets de bus à la compagnie Sorya (6,25$/p). Au marché, on ne résiste pas à l'odeur du poulet grillé, trop bon, accompagné de gâteaux de riz maison.

 

A côté de là, des joueurs de pétanque, au style surprenant parfois, jouent en toute convivialité, mais pour gagner de l'argent... toujours.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mercredi 16 novembre 2016

 

On part de l'hôtel à 6h à pied. On achète quelques gâteaux et attente du bus chez Sorya. Après plusieurs arrêts en ville pour récupérer des clients, on démarre vers 8h.

 

Le ciel est bien dégagé avec déjà une grosse chaleur. On traverse un paysage plat avec de nombreuses rizières ;  la région est dénommée "bol de riz du Cambodge".

 

Beaucoup de villages Cham et de villages flottants sur les rivières. A 11h puis à 13h on effectue des arrêts pipi/repas : les locaux ont toujours une petit faim.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On arrive à Phnom Penh à 15h. "Maps Me" (logiciel qu'avait installé sur notre Iphone Gabriel le suédois du Laos) nous aide bien pour arriver au Skypark guesthouse (13$/n). - un hôtel que nous avons repéré sur un bouquin. Un peu excentré mais le quartier est calme.

 

On effectue une petite balade dans le centre-ville où se concentre la majorité des édifices de l'époque coloniale et aussi des constructions récentes à l'architecture anarchique. La circulation est très dense et bruyante.

 

Nous dînons dans un resto du quartier appelé "Chez Mama". Le propriétaire, il a été archéologue pendant un temps sur le site d'Angkor, parle le français. Il nous raconte son pays.

Nous apprécions le repas préparé par sa femme.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Jeudi 17 novembre 2016

 

On teste ce matin un déjeuner khmer : soupe de nouilles/beef et du thé, assez difficile à avaler.

On parcours le Psar Thmey, un marché construit par les français dans les années 1930 dans un style art-déco de couleur jaune. C'est un dôme avec quatre ailes, on y trouve de tout avec, bien sur, l'espace restauration. L'activité grouillante en fait le vrai centre de la vie Phnompenhoise.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On se dirige vers le nord, à pied, en longeant le boulevard Monivong la grande artère de la capitale.

 

Puis le Wat Phnom, le sanctuaire sacré le plus ancien de la ville. 

 

Sur une colline artificielle, dans un joli parc arboré, on trouve un temple, une pagode et un stupa. (monument religieux en forme de dôme).

 

A l'extérieur du parc, un arbre immense abrite des chauve-souris qui prennent leur envol à la nuit tombée.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Séquence nostalgie dans le quartier colonial près du fleuve : le charme de l'influence française au niveau architectural est évident.

 

La grande poste, l'hôtel Manolis ou la Mairie de Phnom Penh sont là pour en témoigner.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Pause jus de fruit au marché Psar Kandal et balade dans un supermarché (Sorya Mail). C'est le 1er du genre que nous voyons au Cambodge. Intéressant pour un instant de fraîcheur et apprécier une bonne glace au rez de chaussée.

A voir par curiosité, mais les marchés locaux sont plus vivants.

On fait un passage éclair dans les jardins du National Muséum puis on se dirige vers le Palais Royal et la Pagode d'Argent. Il est 13h30 c'est l'heure idéale pour la visite mais il y a déjà de nombreux touristes et les photos sont interdites à l'intérieur des monuments.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On quitte Le Wat Ounalon proche. il a subi la folie des khmers rouges : de nombreux bâtiments ont été rasés. Il est toujours en rénovation.

 

Il fait excessivement chaud. On rentre à l'hôtel pour se reposer en longeant les quais du fleuve, légèrement moins pollués par la circulation puis le boulevard Sihanouk avec l'emblématique Monument de l'Indépendance.

Il commémore la libération du Cambodge de l'emprise de la France qui y avait établi un protectorat de 1863 à 1953.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Vendredi 18 novembre 2016

 

Petit-déjeuner dans un restaurant de rue  avec du thé et des chocolatines achetées hier au Mail Sorya. On fait l'acquisition ensuite des billets de bus à la compagnie Sorya (7$/p) pour Sihanoukville. Départ demain à 7h.

 

Ce matin on va visiter le Musée du Génocide dans le quartier sud de la capitale.  C'est l'endroit qu'il faut visiter au Cambodge car faisant partie intégrante de son histoire, récente de plus.

 

Le lieu est un ancien lycée transformé en centre d'internement, de torture et de tuerie, connu sous le nom de Prison de Sécurité 21 (S21) par les forces de sécurité de Pol Pot, le dirigeant dictateur.

 

La visite n'est pas des plus plaisantes mais elle est indispensable pour comprendre la folie des khmers rouges, peut-être aidée par une indifférence du reste du monde. En 3 ans de terreur, 20% de la population (soit 3 millions) a été décimée.

 

Calme et émotion sur les visages des nombreux touristes.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On revient dans le quotidien des Phnompenhois en arpentant les allées du Marché Russe (psar O Russei).

Situé dans  un quartier animé et excentré, il est vieillot, sombre et typique ; encombré par des tas de marchandises à même le sol.

C'est l'endroit incontournable pour les touristes en recherche de souvenirs.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

A la mi-journée on retourne quelques instants dans la fraîcheur de la chambre d'hôtel : à l'extérieur, comme les jours précédents, le thermomètre affiche 35°.

 

En début de soirée on déambule dans les rues. On cherche l'Institut Français pour échanger un livre (cela se fait beaucoup à l'étranger, vous apportez votre livre, en bon état bien sur, et vous reparter avec un autre). Finalement, on en achètera un.

 

On termine notre dernière journée dans la capitale à la pizzéria du Mail Sorya avec une belle vue sur les rues illuminées.  L'orage de mousson qui s'abat sur la ville apporte un peu de fraîcheur.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Samedi 19 novembre 2016

 

Départ depuis la gare routière à proximité du marché central ce matin à 7h15.

 

Le passage dans la banlieue est très long à cause d'une circulation dense.

 

C'est l'occasion de voir les marchés du matin très animés, mais malheureusement certains sont très sales. On s'engage sur la route du sud par une avenue importante, ensuite ce sont des paysages de friches industrielles.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Vers 10h30, arrêt restaurant et reprise de notre trajet sur une belle route.

On traverse quelques villages à la pollution criarde. Des transports en moto toujours aussi surprenants par leur chargement et des paysages de la vie rurale agrémentent notre voyage.

A 12h30 la vue du golfe de Thaïlande s'offre à nous sous un beau soleil.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Une foule de conducteurs de tuk tuk nous attend à la porte du bus. Le prix de la course pour Otres 1, la plage où on souhaite passer notre séjour n'est pas donnée : 12$ pour 10 km environ. Après négociation on fait le trajet pour 5$ (toujours diviser par deux minimum).

 

On pose nos sacs au Limhours Guesthouse (12$/n) un hôtel-paillote à 50 m de la plage.

 

Le temps de se changer et nous sommes dans une eau à 30 °. La plage publique, faite de sable blanc, est le lieu de rendez-vous des locaux. 

 

A la tombée de la nuit on actionne les appareils photos pour un superbe coucher du soleil. Diner barbecue, porc/poulet, dans un petit restaurant sur l'unique chemin de terre qui sépare les guesthouses des paillotes en bord de plage. Les Vacances !!!!!!. Skype avec Manue

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Dimanche 20 novembre 2016

 

Ce matin on petit déjeune sur place avec Ben en skype. On discute une partie de la matinée avec des français sur les voyages et l'Asie, ils partent aujourd'hui en fin d'après-midi pour la Thaïlande.

 

On se balade ensuite le long de la plage vers Otres 2 avec, régulièrement, des plongeons dans l'eau translucide pour nous rafraîchir.

En fin d'après-midi "gourmandise" de calamars grillés proposés par des vendeuses qui arpentent inlassablement la plage toute la journée.

 

Gros orage ce soir : il faut se réfugier dans la chambre tellement l'averse est forte.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Lundi 21 novembre 2016

 

On loue un scooter (5$/j) pour passer la journée à Sihanoukville.

 

Chez scuba Nation Padi, un centre de plongée sérieux avec des instructeurs occidentaux, on choisi la formule sur 1 jour : snorkeling pour moi (30$) et plongée pour Denise (95$). Rendez-vous est pris pour mercredi.

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché Psar Leu, typique de l'Asie : de tous les produits de l'alimentation à l'orfèvrerie.

 

On déjeune dans un étal sur la rue puis achat de souvenirs et pour finir thé et gâteaux.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

En ville on trouve une auto-école (nous en avons vu très peu depuis que nous sommes en Asie car le permis s'achète souvent) .

A Ochheuteal Beach on va voir un couple de français de Mimizan (Landes) propriétaire d'un beau resort (hôtel)  le French Garden.

Ils nous donnent beaucoup d'informations sur la vie au Cambodge, vue par des expatriés.

Le retour vers Otres 1 se fait sous la pluie.

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mardi 22 novembre 2016

 

Journée baignade, glandage, bronzage, rafraîchissement avec des jus de fruits frais et repas BBQ. La belle vie.

Oubliée l'envie au départ de passer le séjour dans l'ile de Koh Rong Samloem.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mercredi 23 novembre 2016

 

On démarre en scooter pour Sihanoukville à 6h30. A la réception du centre de plongée on est reçu par Alan, l'instructeur de plongée. Il effectue quelques achats de bouche et direction le bateau amarré au port de pêche. Nous sommes seuls pour cette journée.

Après une heure de navigation, le capitaine du bateau jette l'ancre au spot de plongée près de l'ile de Koh Kaong Kang.

 

La matinée démarre par le petit-déjeuner puis atelier pratique et théorique pour Denise suivi d'une première plongée et pour moi snorkeling.

 

Nous prenons le repas avec Alan vers midi puis nouvelle plongée et snorkeling. Formateur super, équipage discret, ambiance familiale. Matériel en parfait état.

 

Par contre nous sommes un peu déçus par les fonds marins et la visibilité réduite avec des matières en suspension. Quelques poissons et des oursins malgré tout. Excellente journée, un centre de plongée à recommander.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le retour vers Sihanoukville est agité, un gros orage avec des trombes d'eau au niveau des îles achetées par de riches russes : dont une reliée au continent  par un pont immense et une autre plus petite avec un temple transformé en hôtel.

On tourne autour du Golden Lion, le rond-point central de la ville pour prendre la direction de Otres1.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Jeudi 24 novembre 2016

 

Baignades, bronzage, balades le long de la plage, repos.

 

Achat des billets de bus pour Kampot (5$/p), notre prochaine destination, à notre logeur.

 

Diner BBQ/poulet. Belles vues du coucher de soleil, magnifiques et inoubliables.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Vendredi 25 novembre 2016

 

Beau temps et grosse chaleur ce matin. Longue marche à pied pour parfaire le bronzage et même programme que la veille. Les vacances.

VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Samedi 26 novembre 2016

 

On démarre vers 8h de la guesthouse, on se dirige vers Otres 2 et Otres Village pour récupérer d'autres touristes.

 

On se "régale" de voir les paysages de rizières et des nombreux villages flottants dans les ports des petites bourgades traversées.

 

On arrive à Kampot à 10h45. Le rond-point avec un "big" Durian  - le fruit emblème de la ville -  est un bon repère pour aller au Sébana Guesthouse (7$/n). Nous y avons réservé une chambre la veille par mail. Les gérants sont de jeunes français.

 

On visite le marché local comme toujours pour s'imprégner de l'activité et on n'est pas déçus : énormément de magasins et d'artisanat d'or.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Dimanche 27 novembre 2016

 

Après le petit-déjeuner pris à la guesthouse on loue à notre logeur un scooter (4$/j). On prend la direction de Kep à 20 km en direction de la frontière avec le Vietnam.

De jolis villages de pêcheurs et une campagne luxuriante, des tas de palmiers et de maisons sur pilotis le long de la route principale.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On arrive au marché aux crabes de Kep vers 10h. Une impressionnante effervescence  règne dans ce lieu : des touristes en groupe, des individuels et une majorité de locaux.

Le marché en bord de mer est spécialisé dans ce crustacé. il y a aussi une partie fruits, légumes et souvenirs.

 

Une particularité : il n'y a que des femmes pour faire ce commerce. Les nasses qui sont remplies de crabes sont apportées sur les quais, les locaux négocient fortement leurs achats. Les touristes sont sollicités directement car ce marché est réputé pour sa restauration sur place.

 

L'achat, la préparation et la cuisson ne demandent que quelques minutes : cuits dans un grand wok avec une sauce au poivre vert frais c'est un régal. Il est possible de choisir avec la même recette des grosses crevettes, des poissons, des calamars ou alors cuits en brochettes.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le repas terminé on passe par la station balnéaire de Kep, créée par les français.

De nombreuses villas coloniales ont été saccagées par les khmers rouges. La statue géante du crabe bleu, l'emblème de la ville émerge à la surface de l'eau.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Par un chemin en terre battue on va se promener dans les marais salants :  malheureusement la récolte du sel se fait entre janvier et juillet.

Un enfant nous sert de guide et nous mime le travail des sauniers avec des outils un peu archaïques.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On poursuit notre route en direction de la frontière du Vietnam.  A notre gauche, de grands panneaux signalent l'entrée des plantations de poivre dont celle de Sothy' Pepper Farm située sur le flanc d'une petite montagne.

 

C'est un jeune français qui nous accueille. En voyage pour 1 an autour du monde il est volontaire (gite et couvert gratuit) dans cette plantation pour quelques semaines et dispense aux touristes des visites guidées gratuites. 

 

Il nous fait une bonne présentation de la propriété de 3 hectares dotée de quatre plantations de poivre.

Le poivrier est une liane rampante attachée à un poteau. Le champ est ombragé à l'aide de feuilles de palme. La plantation principale qui compte 200 poivriers produit 250 kg de poivre noir, rouge et blanc, les autres ne sont pas en production actuellement.

Pas de pesticides ni d'insecticides à la ferme. Le poivre de Kampot bénéficie d'une Indication géographique protégée (IGP).

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le poivre noir est produit à partir des grains verts. Le poivre rouge est issu des grains mûrs, tout comme le...blanc, mais pour celui-ci il faut les faire bouillir pour retirer la peau rouge.

Le travail fastidieux du tri des grains est effectué à la main par les femmes. De nombreux arbres fruitiers, manguiers, durians, jacquiers, ramboutans et un jardin complètent l'exploitation.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Retour à Kampot et balade sur les quais et le quartier colonial, puis le soir diner au marché de nuit voisin de la guesthouse suivi d'une marche sur les quais et le vieux pont.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Lundi 28 novembre 2016

 

Petit-déjeuner pris à l'auberge en compagnie d'un expatrié un peu "déjanté". Difficile de donner du crédit à ses commentaires très critiques sur les moeurs et vie courante des cambodgiens.

 

On prend le scooter pour une visite de la campagne autour de Kampot. Par un chemin de terre rouge on traverse des petits villages Cham, des marais salants et de jolies rizières.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Sur la rive opposée de la rivière on découvre un superbe hameau Cham :  les maisons sont magnifiques, les abords très propres.  Les habitants nous font des signes de bienvenue, un endroit très agréable. Plus loin le village des pêcheurs avec un joli port.

Devant les maisons, alignés le long de la route sur des claies de bambous, des filets de poissons sont étalés pour sécher au soleil.

 

On rejoint notre chambre en fin d'après-midi, il fait très chaud.

 

Lecture pour Denise, pour moi un regard sur les joueurs de pétanque, présents sur le terrain (contigu à l'hôtel) de 8h à 19h sans discontinuer. Heureusement pour eux, les femmes travaillent !!!!.

 

Près de la rivière on trouve de nombreux restaurants. Beaucoup d'occidentaux sont installés à Kampot donc cuisine internationale  (fondue, kébab, poutines canadienne etc ). On reste classique : chez un italien avec pizza et lasagnes.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mardi 29 novembre 2016

 

Réveil à 5h ce matin. Il fait encore nuit.  Nous partons en scooter au village Cham aperçu hier après-midi.

 

Sur des quais a lieu un marché aux poissons. Le lever du soleil sur les bateaux est magnifique. Les hommes sur les embarcations rangent les filets et débarquent les poissons. Les femmes trient et vendent. L'argent cash navigue de mains en mains.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On ne se lasse pas de voir l'effervescence qui règne dans une ambiance décontractée mais bosseuse.

Des étals de restauration sont installés à l'entrée, on choisit des gâteaux, tout frais et excellents.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Il est 7h30, c'est déjà la fin du marché, nous prenons la route de Kep.

 

On va faire une randonnée dans le Parc National. L'entrée est payante (1$/p) c'est une balade sympa sur un chemin balisé souvent avec de l'ombre et quelques beaux points de vues.

 

Quelques singes dans les arbres et une ferme aux papillons en prenant un petit chemin (donation au choix dans une urne). Une jolie escapade dans des serres  pour admirer de beaux spécimens  de près. Une plaquette explicative est donnée avant d'entrer. Superbe jardin.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Le retour pour récupérer le scooter se fait à découvert sous le soleil, chaud,chaud !!!!.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Nous sommes à 12h au marché aux crabes toujours à Kep. Pour 7$ on déguste 1kg de calamars et de grosses crevettes cuisinés au poivre vert frais.

Sur la route du littoral vers Kampot,  un panneau signale un projet de réhabilitation des mangroves : quelques pêcheurs tirent un filet dans l'eau. Encore un moment de calme et de vie locale.

Notre monture à faim aussi, on fait le plein d'essence. A côté de nous un enfant de 12 ans pilote son engin, normal au Cambodge. Les transports sont toujours un étonnement .

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

A mi-parcours on va visiter le Phnom Sor Séar Pagoda : un complexe naturel sur des collines avec un temple et des grottes "aux éléphants". Joli point de vue sur la campagne.

Achat de pain et de fromage ;  soirée sandwichs/télé/repos à la chambre.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Mercredi 30 novembre 2016

 

On achète des billets de bus pour Chau Doc au Vietnam (16$/p) pour demain et on déambule un moment dans les rues de cette très agréable ville.

Le quartier colonial aux maisons défraîchies et le vieux pont qui enjambe la rivière évoque le temps où la France était présente.

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Au rond point du Durian on observe les policiers qui stoppent les motocyclistes pour les verbaliser : un grand nombre ignore les coups de sifflet.

Assis devant une table, un policier se fait payer en cash. Comme un agent gagne 100$ environ, une partie des amendes est répartie entre les agents.

 

Une moto est garée à côté avec un chargement encombrant. Difficile de savoir s'il a eu une amende. Le président Hun Sen (ancien milicien khmer rouge) sur les très nombreux panneaux de propagande, élu et réélu douteusement depuis plus de 25 ans, est le premier corrupteur du pays.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

On prend ensuite la direction de Kep et son marché. Aujourd'hui au menu de grosses gambas avec la même sauce au poivre vert.

 

On déjeune en compagnie d'un jeune couple de français de Cherbourg et un couple de notre âge de Cholet, la discussion sur les expériences de voyage se prolonge.

 

On se baigne ensuite dans la baie de Kep, la plage est propre et l'eau d'une excellente température.

 

Par pudeur peut-être (les femmes lorsqu'elles se baignent le font tout habillées) les locaux préfèrent s'allonger dans les hamacs des nombreuses paillotes pour faire la sieste ou pique-niquer.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

C'est l'heure de rentrer :  après le rond-point très kitsch de l'entrée de Kep on croise des élèves dans leur tenue obligatoire, c'est la fin des cours à l'école.

Sur la route, retour des travaux des champs pour les ouvriers, juchés sur leurs engins au chargement invraisemblable .

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Jeudi 1er décembre 2016

 

Skype avec Ben en prenant le petit-déjeuner. Dernière balade dans la ville où les moines terminent leur quête journalière dans les commerces.

 

On croise une procession funéraire. Le convoi comprend un camion avec des musiciens qui exécutent des airs de musique funéraires puis le char (un camion camouflé en palanquin paré de draps blancs).

Suivent les parents directs souvent habillés de blanc et enfin, la famille et les amis. Le cortège accompagne la dépouille mortelle de son foyer jusqu'au crématorium, qui se trouve dans l'enceinte d'une pagode.

 

VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016
VOYAGE CAMBODGE 2016

 

Un pick-up vient nous récupérer à notre gite pour nous emmener au siège de la compagnie. Avec10 autres touristes on démarre à 10h. Le trajet est rapide pour arriver à la frontière de Ha Tien.

 

Une jeune femme récupère les passeports. Pour 1$ à l'unité, elle se charge des formalités des deux côtés de la frontière.

 

Léa haï ( au revoir ) le Cambodge

 

 

Souvenirs du voyage

 

Les cambodgiens :

 

Le sourire en permanence de la population.

La nonchalance, l'insouciance voire la paresse pour certains qui caractérisent leur rythme de vie.

La facilité des cambodgiens à vivre au jour le jour. Il semble que les mots anticipation, ambition ou projection soient inconnus.

La période Khmer rouge est toujours présente :

-Manque de transmission des valeurs avec comme conséquence une injustice sociale.

- Peur du contexte politique actuel (premier ministre, ancien khmer rouge) pour dénoncer et parler du génocide pour les cambodgiens qui habitent et travaillent dans le pays.

 

Les coups de coeurs :

 

La tranquillité de Kratié et Kompong Cham avec la balade dans les îles voisines.

La traversée en bateau de Siem Reap à Battambang, expérience unique pour découvrir la vie sur le lac Tonlé Sap et les rivières.

Kampot et Kep : le calme et l'allure authentique de vieilles villes. L'architecture coloniale de Kampot. L'escale gustative du marché au crabe de Kep.

Le site d'Angkor : magnifique.

 

Les moins :

Angkor :

- Trop de touristes. 12000 touristes par jour en 2016. Difficile d'apprécier la beauté des lieux avec des personnes qui se soucient uniquement de se prendre en photos devant les temples ou les sculptures.

- Argent. Moines priant et (mendiant) qui proposent encens et bracelets pour des billets.  En règle générale, on a été gênés par la présence des bonzes qui s'engraissent, au propre comme au figuré, sur le mystique des Cambodgiens.

La saleté au sol du pays avec de nombreux déchets en plein air. En Europe le cas du plastique est préoccupant, ici c'est une invasion atroce. On le trouve partout.

Aucune éducation sur la pollution et consommation exagérée du plastique.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog de voyage 01/03/2020 14:11

C'est une destination magnifique avec les temples et pagodes dorés. Les coutumes uniques. Ses paysages sauvages. Et ainsi que les habitants trè amicaux. J'aime beaucoup ce pays.

cambodge visite 07/06/2019 04:08

Merci pour ce partage!

Le Cambodge est un beau pays. On peut découvrir l’histoire et la culture des cambodgiens. J'aime l'histoire du Cambodge. Les temples au Cambodge sont extraordinaires.

cambodge voyage 04/04/2019 12:35

Merci de ce partage. C'est un beau pays à ne pas rater de l'Asie du Sud-est. J'aime bien la culture de ce pays et les temples à l'architecture de Khmer. Vraiment spécial ce pays!

circuit cambodge 15/03/2019 09:25

Le Cambodge pour moi est un pays des mystères et des secrets que je devrait découvrir. Le pays est joli et les gens sont francs et gentils. J'aime bien des fêtes traditionnelles de ce pays qui sont en ébullition. Vraiment un beau pays à voyager!