Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 07:18

 

 

Voyage BELIZE 2018

 

 

 

Visa

 

 

 

 

Pas de visa, passeport valable 6 mois après le retour.

 

 

 

 

 

Vaccination

 

 

 

Pas de vaccination obligatoire

 

 

 

Question argent

 

 

 

La monnaie est le dollar bélizien $Bz

1 $US = 2 $Bz

 

 

 

 

 

Questions hébergement 

 

 

 

Bélize City :

 

Hôtel Caribbean Palms Inn :  78,40$Bz. Centre-ville, près de l'embarcadère des bateaux. Dortoir pour nous deux avec salle d’eau privée . Correct. Personnel sympa -  cpalms26@yahoo.com 

 

 

 

Ile de Caye  Caulker :

 

Maxhapan Cabanas. 55 $US soit 110 $Bz/nuit. Excellente adresse, bungalow dans un jardin superbe, accueil très sympathique des propriétaires. Adresse à recommander. maxahapan04@hotmail.com

 

 

San Ignacio :

 

J&R guesthouse. 30$Bz. Accueil familial. Salle d’eau commune. Cuisine à disposition. Propreté des locaux. Adresse à recommander.

 

 

 

 

Questions transport

 

 

 

 

Bus :

 

Bacalar (Mexique) - Bélize City 127,5 pax/p.

 

Bélize City - San Ignacio 9 $Bz/p

 

San Ignacio - Benque Viéjo 3 $Bz/p.

 

Taxi :

 

Benque Viéjo - frontière 10 $Bz

 

Bateau :

Belize City - Caye Caulker billet aller-retour 56 $Bz/p.

 

 

 

 

 

Questions au quotidien

 

 

 

 

Chocolatine : 2$Bz -  1blle d’eau : 1,5 $Bz -    1 ananas : 3$Bz -

1 glace : 2$bz.

 

 

 

 

 

 

Itinéraire

 

 

 

Rouge : Mexique - Bélize City - Caye Caulker

 

Vert : Caye Caulker - Bélize City - San Ignacio - Benque Viéjo - Frontière du Guatémala

 

Voyage BELIZE 2018

 

 

 

Le Pays

 

 

 

Membre du Commonwealth, connu sous le nom de Honduras Britannique, le Bélize a obtenu son indépendance en 1981. La langue officielle est l'anglais.

 

La population est composée de nombreux métissages, le groupe le plus nombreux étant d'origine africaine.

 

Son drapeau national : bleu et rouge. Le motif central représente deux hommes (un métis et un créole). Il s'agit du seul drapeau d'un état souverain à mettre en évidence des êtres humains.  

 

Superficie : 23000 km2

 

Population : 385000 habitants

 

Ressources :  Pétrole . Agriculture. Tourisme.

 

Le pays est considéré comme un paradis fiscal.

 

 

 

 

Jeudi 1 mars 2018

 

 

 

Les formalités d’entrée côté Bélize sont simples et rapides mais l’ensemble nous aura pris 1h45.

Le long de la route, les maisons sont, en général, sur pilotis. On comprend pourquoi  lorsque l’on voit les grandes nappes d’eau sur les bas côtés de la chaussée.

Le Bélize jouit d'un climat tropical humide, entrainant souvent des inondations.

 

A perte de vue, de grandes plantations de canne à sucre et de palmeraies destinées à la consommation, si décriée, de l'huile de palme. 

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

A Bélize City, des vestiges de la colonisation britannique procurent aux quelques touristes en transit l’occasion d'une rapide visite.

 

Le Swing Bridge, le vieux pont tournant qui relie les deux rives, est un vrai point de repère du centre-ville.

 

Les bâtiment, hormis les banques, sont décrépis. Mais il y règne "un petit quelque chose de joyeux".

 

Saint John’s Cathédral est la plus ancienne église anglicane d’Amérique centrale et pour terminer Government House of Culturs, ancienne résidence des gouverneurs britanniques.

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Repas asiatique ce soir dans un restaurant chinois du quartier des docks avec des portions très copieuses.... On comprend mieux la tête du serveur lors de la commande de nos deux plats !. Impossible de finir.

Il est 21 h 30. Nous traversons quelques rues pour rentrer à l'hôtel.

Pour nous, aucun problème d'insécurité.

 

 

 

Vendredi 2 mars 2018

 

 

 

Bonne nuit au calme. Après avoir bu un café offert par la réception de l’hôtel, on rejoint à pied la gare routière pour s’informer des horaires de départ des bus pour le retour au Guatémala dans une semaine et ensuite passage à l’ATM de la banque Scotiabank pour un retrait d’argent.

(Nous retirons, dans tous les pays que nous visitons, en priorité à cette banque, qui ayant des accord avec la nôtre en France, ne nous facture aucun agios pour les retraits, ce qui est fort appréciable).

 

A 10h30, on s’installe dans une vedette de la compagnie Water taxi Bélize. (Il existe aussi un speed bateau, mais beaucoup plus cher).

 

45 minutes de trajet sur une mer d’huile pour rejoindre l’ile la plus proche de Bélize City, mais aussi la plus calme, Caye Caulker.

 

Le temps est idéal pour la traversée, soleil radieux et température très agréable.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

A la descente du ponton on est sous le charme des rues de sable, des maisons aux couleurs chatoyantes, des vendeurs de rues avec des bonnets jamaïcains et des touristes qui se déplacent en vélos ou en voiturette de golf.

 

Pour quelques jours, on va oublier la pollution et les fumées de la circulation.

 

 Notre Posada (hôtel) que nous avions contacté la veille par mail, se trouve au sud de l’ile.

2 bungalows dans un superbe jardin arboré. On est reçu par les propriétaires très sympathiques et chaleureux.

 

Une belle chambre, très propre et confortable, avec frigo, micro-ondes, clim et eau purifiée.

 

La propriétaire nous montre les vélos mis gratuitement à notre disposition, idéal pour parcourir l’ile qui mesure 7 km de long sur 600 mètres de large.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Dans un petit supermarché tenu par des chinois (en fait tous les supermarkets) on fait le plein de légumes et de fruits.

 

En vélo, on se rend à la plage nord, aménagée par la main de l’homme : très,très touristique et bruyante (musique et bars). On s’offre un petit plouf dans une eau turquoise et chaude.

 

Sous les effets d'un cyclone en 1961, l'ile a été coupée en deux et un petit chenal s'est creusé : le "split" au courant assez puissant.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Le côté ouest de l’ile est bien différent ; seulement à 3 rues de l’agitation des bars et restaurants de la promenade du front de mer et son ambiance rasta.

 

Plus authentique, habité par les nombreux pêcheurs aux maisons en bois sur pilotis souvent vétustes.

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Dans un petit port de pêche, de nombreuses raies s’agitent dans l'eau boueuse autour d’un bateau sur lequel un pêcheur nettoie des lambis (gros coquillage rose).

Vers 18h30, on profite d'un superbe coucher de soleil pour clore cette très agréable journée.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Avant de rejoindre notre chambre, on réserve pour le lendemain, à l’agence "Carlos Tours" une sortie snorkelling à 280 $Bz/pour 2, tout inclus.

Repas salade de légumes et fruits à la terrasse de notre bungalow.

Voyage BELIZE 2018

 

 

Samedi 3 mars 2018

 

 

 

Au lever du jour, petit déjeuner à la chambre. Le ciel est dégagé et la température supérieure à 25°. Le temps idéal pour une sortie snorkelling.

 

A l'agence, séance essayage du matériel pour tous les participants. Nous sommes une quinzaine dont un couple de français, Raymond et Sylvie de Bergerac.

 

Au ponton, on embarque sur un catamaran pour Hol Chan Marine Réserve.

Cette aire protégée est composée de récifs coralliens et d'herbiers marins.

 

La barrière de corail du Bélize est une des plus grandes après la Grande barrière de Corail en Australie et les lagons de Nouvelle-Calédonie.

 

l
l

l

 

Notre premier arrêt : Hol Chan Marine Park. C'est une passe où l'eau s'engouffre dans le lagon au rythme des marées.

C'est ici que l'on peut observer la plus grande variété de poissons. Les eaux riches en plancton sont peuplées par des requins, des raies, des barracudas et de gros poissons tropicaux. 

 

Nous plongeons et notre guide nous demande de le suivre et à l'aide d'une pique, nous montre les coraux de feu ( à ne pas toucher car ça brûle comme le nom l'indique ) et des poissons cachés sous les récifs.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Le deuxième arrêt est pour Shark Ray Alley, réputé pour sa forte concentration de raies et de requins.

 

Une fois le catamaran ancré, les premiers requins nourrices apparaissent. 

 

Le capitaine nous donne quelques instructions, puis masques, tubas et palmes enfilés nous nous jetons au milieu de ces impressionnants poissons marins.

 

C'est bientôt une dizaine de requins qui peuplent le site accompagnés de plusieurs gros poissons.  

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Une fois surprise et appréhension dépassées, on s'éloigne du bateau à la suite de notre guide/capitaine.

La visibilité est très bonne, à 12 m de profondeur nous voyons une tortue marine qui broute goulûment des herbes sur le fond  sablonneux. 

Au loin, on aperçoit deux raies manta évoluant avec grâce. Cet arrêt est une véritable réussite. 

Voyage BELIZE 2018

 

Remis de nos émotions, il est l'heure de se restaurer.

 

Dans le confort du catamaran au mouillage, on apprécie le punch de bienvenue puis un repas bien consistant avec pour terminer, un panaché de fruits frais.

 

On termine la journée à un dernier arrêt, au spot le plus coloré : Coral Garden.

 

La majorité des coraux sont morts, mais les couleurs demeurent extraordinaires.

 

On évolue au milieu de poissons oranges, bleus, noirs, rouges. Comme venue de nulle part, une majestueuse tortue de mer vient respirer à la surface. Instant inoubliable.

Avec Raymond, on poursuit une murène verte immense.

 Sur la défensive, elle ouvre sa gueule et on peut voir une rangée de dents agressives. 

Instant magique !.

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Le retour sur l'ile se fait sous voile, dans le charme détendu d'une navigation confortable et silencieuse. Nous accostons aux environs de 16h30.

Très bonne journée de détente.

 

Repas sur la terrasse pour clôturer la soirée.

 

 

 

 

DIMANCHE 4 mars 2018

 

 

 

Skype avec Manue ce matin pendant notre petit déjeuner, puis en vélo on prend la direction du sud de l’île par un sentier balisé.

 

Nous adoptons l'allure "go slow",  la devise de l'île.

 

Plus sauvage, habité par des oiseaux migrateurs ou sédentaires dans la mangrove, le sud, où se trouve le petit aérodrome avec une piste d'envol à faire peur, (ciment fissuré et semé de trous).

 

Cette partie semble oubliée par les touristes ; pas de plage ni de bar ou resto pour faire la fête.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Passage à notre chambre pour se restaurer rapidement et direction le ponton d'embarquement pour la plage de Koko King, située sur la partie nord de l'île séparée par le Split.

 

Au niveau du ponton, on a l'occasion de voir quelques hippocampes au milieu d'une végétation aquatique, un petit instant de plaisir.

 

Le service de navette-bateau (toutes les 15 mn) est gratuit pour, en 5 mn, rejoindre la plage de Koko King.

C'est un espace aménagé pour le bien-être des touristes et qui est envahit aujourd'hui dimanche par des locaux.

 

Plage de sable, chaises longues et parasols, balançoires et bouées.

Restaurant et bar avec musique plein pot !!!!.

 

Ambiance très fétarde, pas top à notre goût, mais vu le peu de plages bien sablonneuses à Caye Caulker on apprécie pour quelques heures.

 

Repas pizza ( excellente de surcroit ) ce soir accompagnée d'une bière bien fraîche.

Skype avec Ben et Sylviana, la météo est moins agréable à Montréal !!.

 

Voyage BELIZE 2018

 

 

 

Lundi 5 mars 2018

 

 

 

 

Départ de la chambre à 6h30 ce matin pour Bélize City. Notre hôtesse, gentiment, s'est levée pour un dernier au revoir. Sympa de sa part.

 

Très peu de touristes au départ de la navette, mais des locaux qui vont au travail ou à l'école pour les plus jeunes.

 

On rejoint à pied la gare routière. A 8h30, notre vieux bus américain démarre. 

Pas de climatisation, les fenêtres bien ouvertes assureront le rafraichissement de l'air car il fait bien chaud ce matin.

 

On traverse des paysages de pâturages, d'orangeraies et de palmiers à huile.

 

Des élections municipales doivent avoir lieu dans la semaine. Les supporters ne se ménagent pas pour soutenir leurs candidats.

Tous les villages sont remplis de propagande aux couleurs de leurs favoris. 

 

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

On arrive vers 11h30 à San Ignacio, porte d'entrée des Mayas Mountains, où se trouvent la jungle tropicale, des sites Mayas, des grottes et des cascades.

On s'installe à la "J&R Guesthouse", une maison tenue par une grand-mère très aimable.

Cuisine très propre à disposition, le top. 

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Balade dans la petite ville, au marché en bordure de la rivière Macal.

Dans la seule rue animée et touristique on achète, dans une agence, un tour organisé pour visiter " Actun Tunichil Muknal ", une grotte Maya (340 $bz/pour 2).

Le Bélize c'est beau, très beau même, et très peu de touristes (hormis les iles) mais il est impossible d'organiser des visites par soi-même et il faut payer cher, voire très cher, mais certains sites sont incontournables. 

 

Pour terminer l'après-midi, c'est à pied que l'on découvre la ville.

 

C'est dans la fraicheur, sur la terrasse d'un resto de la rue touristique que l'on dîne.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

 

Mardi 6 mars 2018

 

 

 

Petit-déjeuner royal, préparé par nos soins, à notre guesthouse : des chocolatines à la française (excellentes) que nous avons trouvé au hasard de nos pérégrinations la veille en ville, thé et 1 ananas juteux et frais, très parfumé.

 

A 8h00, nous sommes au bureau de l'agence Maximum Tour. Nous quittons la ville en minibus.

Nous sommes une dizaine. 1h00 de route, puis un chemin pierreux dans un superbe paysage de petite montagne.

 

Enormément d'orangeraies le long du parcours, une grande communauté de Mennonites exploite la terre dans la région.

Dissidents de la religion catholique, ils vivent en autarcie, repliés sur eux-mêmes : on peut les croiser au volant de gros 4X4 ou conduisant un cheval attelé à une carriole.  

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

Sur le parking, à l'entrée du parc, on s'équipe (casque, gilet de sauvetage et lampe frontale). Les différents responsables des tours organisent les départs vers la grotte, 1 guide pour 8 participants.

 

Le but de la visite est de découvrir un des endroits où les Mayas venaient pratiquer leurs rites religieux, avec parfois des sacrifices humains.

 

Une petite marche de 40 mn dans la jungle avant de traverser le Rio Frio (il porte bien son nom) avec de l'eau jusqu'à la taille, encore quelques minutes de marche, une autre petite rivière à traverser et on entre dans la grotte, à la nage sur plusieurs mètres.

Les appareils photos sont interdits à l'intérieur du site, ce sont des clichés donnés par l'agence qui nous serviront de souvenirs, et permettront l'illustration de cet article. 

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

La balade est une épreuve sportive : de la nage (beaucoup), un peu d'escalade, de la marche, parfois dans l'obscurité ou éclairée par notre frontale.

 

Le guide nous demande d'enlever les chaussures pour aller observer ce qu'il reste de l'époque Maya.

 

D'immenses voutes avec des stalactites et des stalagmites, toutes dentelées et d'une couleur éblouissante.

 

Un vrai parcours de spéléologie, un "baptème" pour nous.

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

De l'époque Maya, on trouve des poteries dans les sédiments.

 

On termine en escaladant des rochers, dans une partie supérieure de la grotte, dans une "chambre sèche" où repose un squelette et des ossements de sacrifices humains. Impressionnant.

 

Notre guide, en anglais et en espagnol, nous raconte avec sérieux les rites pratiqués à cette époque.

Les 3h00 de visite sont passées très rapidement.

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

On reprend le chemin du retour, on se remouille, il semble que l'eau soit encore plus froide.

Retour au parking et dans un bâtiment qui sert de vestiaire pour changer de vêtement.

 

Un repas (compris dans le tour) est pris sous une halle couverte, le punch au rhum semble convenir à tous les convives.

Expérience unique, surtout pour des profanes en spéléologie, à ne pas rater si on va au Bélize

 

Très belle journée, sauf en soirée, après avoir mangé un hamburger/frites/bière. Des pratiques qui devraient être interdites, la digestion est difficile. Mais que c'était bon !.

 

 

 

 

Mercredi 7 mars 2018

 

 

 

 

Départ depuis l'arrêt des bus de San Ignacio après avoir dégusté une nouvelle fois des chocolatines encore chaudes.

 

A la sortie de la ville, les fans des candidats aux élections se font face dans une ambiance apparemment cordiale pour vanter les propositions de leurs favoris.

 

Notre vieux bus local nous emmène jusqu'à Benque Viéjo. Dès la descente de nos sacs, un chauffeur de taxi se propose pour nous conduire jusqu'à la frontière du Guatémala à environ 10 km.

On termine à pied l'approche des postes frontières. Formalités rapides avec au passage le paiement de sortie du territoire Bélizien (80$bz/2). 

 

Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018
Voyage BELIZE 2018

 

 

Goodbye le Bélize

 

- - - - - - - - - - - -

 

Hola le Guatémala

 

claudeniseenvoyage.over-blog.fr voyage Guatémala 2018

 

 

 

 

Bilan du voyage au Bélize

 

 

 

Le Bélize est un tout petit pays d'Amérique Centrale méconnu du grand public. 

Indépendant depuis 1981.

Membre du Commonwealt.

Langue officielle : l'anglais, même si l'espagnol est largement pratiqué ou compris.

Mélange de culture : Maya, britannique, créole et garifuna

 

Les plus:

 

 

La barrière de corail et la sortie snorkelling.

Très peu de touristes, peut être à cause du budget qu'il faut y consacrer. Car si le pays est très pauvre, les services touristiques sont assez onéreux.

 

 

 

Les moins :

 

Nous n'en avons pas vraiment trouvé car nous avons adoré cette atmosphère particulière des Caraïbes, des gens souriants et chaleureux à l'image de notre mamie de San Ignacio.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by u - dans Amérique Centrale