Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 14:32

 

 

Voyage en Corée du Sud en 2012

 

Séoul

Gyeongju

Busan

Jeju-Do

D M Z

 

 

 

 

 

 

 

  INFORMATIONS GENERALES

 

 

Visa

 

 

France - pas de visa de tourisme pour des séjours inférieurs à 90 jours. Le passeport doit être valide encore au moins 6 mois après la date de retour.

 

 

 

Vaccination

 

 

Aucun vaccin spécifique n'est requis pour la Corée du Sud. 

 

 

 

 

 

Question argent 

 

 

 

Mai 2012 : 1 euro = 1460 wons 

 

 

 

 

   

Question hébergement

 

 

 

Séoul : Stay Koréa. Hébergement réservé par internet, site  www.staykorea.co.kr. Accueil très sympathique de Sun la propriétaire, français parlé par le personnel, bien placé dans la ville, dans le quartier de Hongdae près de la station Hongik University sortie 2. 50000 W la nuit.

 

Gyeonju : Momo Jein. Pension familiale de quelques chambres dans le centre ville, rue Dongseongno très bien située,très bon accueil. 50000 w la nuit.

 

Busan : Blue Backpackers. Hôtel propre, accueil sympathique, accès facile en centre ville. 50000 w la nuit.

 

Jeje-Si : Tapdong hôtel. Belles chambres avec vue sur le front de mer. 55000 w la nuit.

 

Seongsan-Ri : Ilchulbong Tourist Hôtel. Grand hôtel, propre, belle vue sur le volcan. 40000 w la nuit.

 

 

 

 

 

Question transport 

 

 

 

 

Air :  Air Busan Busan - vol Busan à ile de Jeju-do : 350800 w pour 4.

          Jeju Air - vol Jeju-do à Séoul : 195200 w. pour 4.

 

 

 

Bus :   Séoul - Gyeongju :  80200 w pour 4.

           Gyeongju - Busan : 18000 w  pour 4. 

 

 

 

 

 

 

Questions au quotidien

 

 

 

 

Sentiment de sécurité maximum dans ce pays. Pas de sollicitations exagérées comme dans beaucoup de pays d'asie.

Indifférent aux touristes mais si besoin chaleureux, attentionnés, toujours près à rendre service.

Pour les déplacements, service rail, bus et métro, très efficace, confortable et propre. A Séoul le réseau métro est excellent, pas cher, se procurer la carte T-money, informations efficaces.

L'usage de l'anglais est très recommandé dans les grandes villes, souvent inefficace dans les lieux non touristiques.

 

 

 

 

 

Mardi 15 mai 2012

 

 

 

 Arrivée en famille à Paris par le TGV dans la matinée. Balade dans la capitale (le Louvre et le Sacré coeur) par un temps pluvieux et frisquet, heureusement la météo à l'air plus optimiste du côté de Séoul.

Nuit passée à l'hôtel Altona.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Mercredi 16 mai

 

 

 

 

Départ pour Manuéla et Benjamin à midi, le vol est direct ave une arrivée  prévue à Séoul le 17 à 7h00 du matin. Suite à un quiproquo, impossible d'avoir les sièges sur le même vol pour nous. Nous devons attendre 20h00 ce soir pour une arrivée jeudi à 13h30.

 

 

 

 

 

Jeudi 17 mai

 

 

 

 

Dès notre arrivée à l'aéroport Inchon de Séoul, nous nous familiarisons avec les transports publics coréens. Notre logeuse, Sun, par internet nous à fait un petit topo.

 

Les formalités administratives sont très vite intégrées, le train A'rex, très moderne et confortable nous dépose à la station Honjik près du Stay Koréa, là, heureuse surprise, c'est Manue et Ben qui nous accueillent. Nous faisons connaissance avec Sun, les contacts par mail les mois précédents ont étés très corrects. 

 

Nous nous rendons au restaurant. On entre dans un monde de saveurs et couleurs. Nous partageons le plat principal, un barbecue composé de viande de galbi (boeuf) et de dwaeji (porc) grillé à la plancha posée au centre de la table.

 

Accompagné bien sur par du kimchi (légumes marinés et fermenté) l'emblème de la cuisine coréenne. Tout repas coréen est servi avec dans de nombreux petits plats appelés banchan, et de quelques condiments, le ganjang (sauce de soja), le doenjang (pâte de soja) et le gochujang (pâte de piment rouge). C'est un festival de couleurs sur la table. 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous décidons pour le premier soir, de visiter la N Séoul Tower édifiée sur la colline de Namsan. C'est une ancienne tour de télécommunications, construite en 1975, transformée maintenant en complexe culturel et touristique.

 

Muni d'un guide papier de la capitale, on prend un chemin qui nous mène au sommet de la colline (262 mètres d'altitude) en gravissant une centaine de marches.

La Tour est parée de lumières de différentes couleurs qui changent en fonction des saisons ou des évènements.

 

Tout en haut, depuis l'observatoire, la vue panoramique à 360° sur la ville grâce aux technologies de pointe est spectaculaire.

 

 La mégapole est scintillante de nuit.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

La terrasse extérieure est un lieu privilégié pour tous les amoureux. Les couples  attachent un cadenas, symbole de fidélité et de bonheur sur lesquels sont gravés les noms des amoureux. 

 

La Tour est un point de repère de Séoul, un endroit touristique incontournable, elle est visible depuis chaque point de la capitale.

 

Nous terminons notre soirée au marché Namdaemun, ouvert 24h/24, animé avec plus de 10000 échoppes et d'innombrables petits restaurants.

 

C'est le plus grand et le plus ancien marché de Corée. Populaire et coloré, on y trouves de tout !. De l'habillement pour humains et animaux, des articles ménagers et des souvenirs (beaucoup).

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Vendredi 18 mai 

 

 

 

 

Après le petit déjeuner pris au gite, nous prenons le métro pour déambuler dans plusieurs quartiers appelés "gu", il y en a 25.

Tout d'abord le City Hall achevé en 2011 qui présente en version moderne les thèmes architecturaux traditionnels coréens.

 

Notre balade se poursuit vers Gwanghwamun et le Palais de Gyeonbokgung. La porte du Palais est magistrale, elle possède un pavillon à double toiture et trois portes, elle fait partie des incontournables de Séoul, on y reviendra plus tard pour la visiter en détail.

 

Mais nous assistons à la relève de la garde qui a lieu deux fois par jour, à 11h00 et 13h00. Les gardes portent les costumes traditionnels de l'ère Joseon.

 

Les simples soldats, en kimonos bleu azur, les responsables avec des kimonos rouges. Esthétisme et tradition au "Pays du Matin Calme".


 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Les rues de Jongno-Gu exprime le métissage historique du pays. Les vieilles pierres côtoient les immeubles en verre comme les Palais voisinent les restaurants et boites de nuit à la mode. 

 

 

 

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le village Hanok de Buckchon est vieux de 600 ans. C'est un village préservé, dans le quartier historique. En parcourant ses rues étroites bordés par des "hanoks" les maisons traditionnelles, le lieu est très touristique, le décor un peu "lisse".

 

 

 

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Au Sud- Est, le Cheonggyecheon est un ancien cours d'eau de Séoul. Asséché dans les années 1960, une voie express bitumée fut aménagée. Au début des années 2000, le maire de la capitale a mis en place un projet de restauration urbaine.

 

L'autoroute détruite, une belle promenade a été créée le long des 6 km du cours d'eau. Oasis dans la ville, il est bordé de verdure. Idéal pour flâner et se relaxer en passant par des ponts piétonniers ou se rafraichir près de quelques cascades.

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous terminons la balade urbaine au marché de Gwangjan. Temple du commerce de Séoul, il est gigantesque, toujours marqué par la tradition, réputé pour les étoffes, l'artisanat et surtout les produits textiles, tel le hambok (habit traditionnel coréen).

 

Dans les allées bruyantes et encombrées on peut goûter à la cuisine coréenne, un mélange de couleurs et d'odeurs des préparations des petits plats "fait maison" par des femmes âgées.

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Samedi 19 mai

 

 

 

Départ en métro pour le quartier de Yongsan au Sud de la ville, proche du fleuve Han, pour une visite au marché de l'électronique.

Tout le quartier est destiné aux nouvelles technologies, de nombreuses passerelles mènent à d'innombrables boutiques. Les amateurs de gadgets peuvent essayer les dernières nouveautés.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Longue promenade à pied, sur la rive du fleuve pour arriver au Musée National. C'est un énorme bâtiment proche du Parc Familial. Une structure moderne de trois étages, entouré de jardins, d'un étang et d'anciennes pagodes en pierre.

 

Plusieurs galeries racontent l'histoire de la Corée et de ses différentes dynasties.

Calligraphies, peintures, sculptures, menuiserie et artisanat de la laque. Une immense pagode en marbre de 13,5 mètres trône dans le hall d'entrée.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

C'est connu, la marche à pied ça creuse, pause restaurant et pause tout court.

L'abondance des petits plats sur la table laisse perplexe, par lequel on commence ? ou photo photo !!!. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Fin d'après-midi, la balade, toujours à pied se termine dans les quartiers du centre de Séoul.

La Tour Tower chère à Manuéla (elle a un peu ralée lors de l'ascension à pied, il est vrai que c'était le premier soir... après 13 h d'avion et que nous avons découvert par la suite, qu'il y avait un funiculaire qui grimpait jusqu'au sommet) nous sert de point de repère.

 

Nous retrouvons la Porte Gwanghwamun, la porte principale du Palais Royal de Gyeongbokgung "Palais du bonheur resplendissant", aperçu la veille.

 

Le Palais a été construit en 1394 par le premier roi de la dynastie Joseon.

 

Il fut détruit par des les invasions japonaises et un incendie. Actuellement, un chantier de restauration est en cours pour des dizaines d'années.

Trois portes monumentales richement décorées séparent des cours au style épuré.

 

Ce soir, malgré le nombre important de visiteurs, nous ne ressentons pas la foule tant le lieu est vaste.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

L'intérieur du Palais est splendide, l'espace est ouvert, il donne une sensation solennelle à cause de sa hauteur. On visite diverses salles richement décorées, dont la salle du trône et les appartements du roi.

 

Le centre du Palais est le plus grand bâtiment en bois de Corée.

 

Les sculptures sont omniprésentes, on a l'occasion d'en découvrir partout (sur les toits, dans les escaliers, etc..).

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le jardin du roi, est tout aussi intéressant, on trouve sur un petit lac, un temple qui sert de musée aujourd'hui et un salon de thé qui abritait les époux royaux. 

 

En début de soirée, la température douce et agréable incite les touristes à profiter de la pelouse des jardins.

 

Une reconstitution historique se déroule sur une scène, beaucoup de couleurs mais pour les paroles, mieux vaut parler coréen !!!!. 

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Dans le quartier de Dongdaemun vers 21h00, nous avons la chance d'assister à une parade appelée "Yeon Deung Hoe", également connu sous le nom de "Lotus Lantern Festival".

 

Cette manifestation, depuis plus de 1000 ans a lieu une fois dans l'année, à dix jours de l'anniversaire de naissance de bouddha. Le défilé nocturne est immense, éclairé par 100000 lanternes de lotus. La rue se transforme en un kaléidoscope géant.

 

Les participants défilent en tenue traditionnelle, entre les chars illuminés. Le public très nombreux fait la fête dans une ambiance joyeuse et festive. La parade se termine au temple bouddhique de Jogye-Sa. 

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Notre soirée se termine dans un restaurant de barbecue,qui proposent des grillades accompagnées d'une ribambelle de banchan, un cours de maniement de baguettes s'impose !!!, merci aux enfants.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous rejoignons une station de métro en parcourant le Cheonggyecheon tout illuminé, emprunté par les Séouliens qui ont terminé la parade .

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

Dimanche 20 mai

 

 

 

Nous prenons la direction de Gyeongju en bus depuis le terminal des Bus Express à 13h00.

On s'installe dans un bus est très confortable. Nous laissons derrière nous, Séoul et sa banlieue construite toute en verticalité, par un pont imposant qui surplombe la fleuve Han.

 

Nous prenons la direction du Sud-Est du pays en empruntant uniquement l'autoroute.

 

De tous nos voyages, on n'avait jamais vu autant de tours d'habitation si hautes dans les villes importantes, dans la campagne c'est un défilé de rizières. 

3h30 de trajet avec une pause de quelques minutes et nous atteignons Gyeongju.

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On arrive à 17h00 dans un terminal routier.

Gyeongju était l'ancienne Capitale du royaume de Silla (57 av.J.C-935 ap.J.C) qui contrôlait une grande partie de la péninsule.

 

Surnommée le " musée sans murs ", la ville concentre le plus grand nombre de tombeaux, temples, pagodes et vestiges de palais de toute la Corée du Sud.

Difficile à notre descente du bus de se faire comprendre auprès des chauffeurs de taxi pour trouver le motel que nous a indiqué Sun au Staykoréa à Séoul.

 

Un passager du bus, spontanément nous prend en charge dans sa voiture. Par téléphone, il contacte la propriétaire du logis ou nous souhaitons séjourner et nous emmène dans le centre ville. Il nous dépose en refusant tout dédommagement à la guesthouse Momojein où nous passerons 3 nuits.

 

L'hôtesse est pleine de délicatesse à notre arrivée. Voyant Denise admirer un éventail sur une étagère, elle le lui offre en lui précisant que c'est son père qui l'a peint.

Cet épisode confirme le savoir vivre, la générosité et la gentillesse des coréens, indiqués dans les brochures.  

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Une fois nos bagages déposés dans les chambres, nous allons visiter le Parc des Tumuli (petites collines) qui renferme des tombeaux des souverains de Silla. Pour s'y rendre nous traversons un quartier ancien avec beaucoup de charme.

 

Nous arrivons à pied, dans la partie très touristique de la ville, constitués d'immenses espaces verts. Les locaux viennent s'y détendre, les enfants jouent aux cerf-volant.

 

C'est un superbe parc, ombragé à la pelouse parfaite, une des principales attractions touristique du pays.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On se dirige ensuite vers le Parc Wolseong, qui abrite le plus vieil observatoire d'Orient bâti entre 632 et 646 : Cheomseongdae, sa conception simple est très sophistiquée, la tour est orientée en fonction de certaines étoiles.

 

En poursuivant notre balade, nous passons aux ruines de la forteresse Banwolseong, transformé en un parc magnifique.

 

Un petit chien est promené par ses propriétaires, accoutré d'un vêtement et décoloré aux teintures fluos, un peu délirant !!!. 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Notre promenade se termine à l'étang Anapji. La nuit est tombée, les illuminations éclairent les pavillons traditionnels. Le reflet de tous les éléments qui se reflètent dans les eaux est splendide, captivant.

 

Photos, photos, difficile de détacher les yeux de ce cadre harmonieux et ravissant. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Plus beaucoup de restaurant ouverts après 20h30, nous en trouvons un, offrant de nombreuses spécialités locales.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

Lundi 21 mai

 

 

 

Virée matinale pour nous, les enfants profitent du calme du Momojein pour récupérer des longues journées de marche.

L'activité démarre tout doucement dans les rues. On fait un tour au marché traditionnel de Jung-Ang. Il est très achalandé en vêtements, poissons, viandes et surtout diverses épices, dans les 700 échoppes.

La partie restauration attise notre appétit, nous y repérons quelques gargotes pour déjeuner avec les enfants.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Près du secteur commerçant, le quartier de Noseo-Dong abrite des tombes datant du Silla. Des tombeaux construits aux IVe et Ve siècles, Seobongchong et Geumgwanchong.

On entre dans un temple bouddhique en passant sous une porte joliment décorée par des lanternes (anniversaire de bouddha). Calme et sérénité dans ces lieux.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Il est midi, deux estomacs sont réveillés, il est temps de revenir au marché Jung- Ang. Toujours les innombrables petits plats que nous amènent d'office la cuisinière, avec des découverte agréables.

Tout est délicieux (quoique nous chipotons sur le kimchi ).

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Notre repas terminé, nous prenons un bus qui relie le centre-ville au site de Bulguksa, un temple classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1995.

 

Situé à 15 km environ, on roule dans la campagne ou les rizières et les serres maraichères sont les richesses principales.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous accédons au temple à pied, il est situé sur le mont Toham. On y entre après une courte montée, par un chemin caillouteux puis un pont.

Le temple et deux pagodes, Seokgatap et Dabotap sont érigés sur des terrasses de pierres, entouré principalement par de nombreux pins. Le complexe a subit de nombreuses restaurations suite aux guerres avec le Japon.

 

On peut admirer les charpentes du temple et des pagodes : finesse des détails, couleurs des peintures, le bâtiment principal renferme un bouddha en bronze.

 

De nombreux visiteurs locaux et beaucoup d'élèves animent joyeusement et bruyament le site, ils sont rappelés fermement à l'ordre par les religieux, gardiens du temple.

 

Un monument commémoratif bouddhiste attire notre attention, cet un stupa dans une cour, les visiteurs ont pour coutume d'ajouter un caillou à l'édifice, il y en a énormément, on ne déroge pas à la règle.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Au retour sur le chemin, un vendeur s'est installé avec des tréteaux, il propose des insectes grillés. Pas de cornets pour nous !!!.  

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Retour à Gyeongju, nous allons au Parc des Tumuli. Nous entrons dans la tombe de Daereungwon. Les fouilles ont mis à jour de riches objets qui représentent la culture Silla : couronnes en or, verres, pots de terre...etc.  

Dans les allées on s'immortalise façon pose/photo asiatique !!!!.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Ce soir au menu, pas de kimchi, pas d'insectes, mais un bon vieux Macdo !.

 

 

 

Mardi 22 mai

 

 

 

Un peu d'exercice aujourd'hui, ce matin on se rend en taxi à l'un des spots de randonnée le plus célèbre de Corée du Sud : le Mont Namsan à 5 km au sud de la ville. 

 

Le Mont Namsan en plus de l'activité physique, permet de découvrir des souvenirs du royaume de Silla : 100 temples, 80 statues de bouddha, 60 pagodes disséminées dans la montagne. Pour les détails, on découvre des vestiges de sculptures et bas reliefs gravés dans la pierre.

 

A l'entrée du parc, un employé nous remet un plan et nous donnes quelques explications sur les chemins à suivre. Nous longeons un parc avec des tumuli et un cimetière.

 

On commence l'ascension du mont en douceur dans la petite forêt bien rafraichissante.

Nous découvrons des bouddhas assis et des dessins sculptés, une gentille mamie coréenne donne des explications sur les significations à Benjamin.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Il faut faire attention car les vestiges se trouvent en dehors du tracé principal. Les randonneurs locaux rencontrés semblent emplis de respect et de dévotion à l'approche des ruines.

 

Du sommet (465 mètres), la vue est magnifique sur les rizières et les montagnes. La haut, plusieurs sentiers nous posent questions, mais des coréens équipés comme pour une ascension en haute montagne, sont très heureux de répondre à nos questions pour retrouver notre chemin.

 

Pour redescendre, on emprunte un sentier qui se termine dans une belle vallée, avec au passage la vue sur de nouvelles pagodes et statues.

 

Belle journée vivifiante, avec des panoramas sensationnels.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Depuis un immense parking, nous rentrons en ville en bus.

 

Repas italien ce soir, on oublie un peu la gastronomie coréenne. 

 

 

 

 

Mercredi 23 mai

 

 

 

 

Petit-déjeuner au marché de Jung-Ang, toujours aussi sympathique. C'est avec nostalgie que l'on quitte Gyeongju, le séjour y a été très agréable.

Nous partons en bus pour Busan dans la région de Gyeongsangnam-do. La ville portuaire est très urbanisée (environ 4 millions d'habitants), nichée entre montagne et mer du Japon.

70 km séparent les deux grandes cités. Parti à 12h30, notre bus nous dépose au Terminal routier de Dongbu. De là, nous prenons le métro pour le quartier de Seomyeon où nous logerons au Blue Backpackers

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous prenons rapidement possession de nos chambres. Muni d'un plan de la cité  et d'une carte de circulation du métro, on se dirige vers le port : c'est un jeu d'enfant pour se déplacer.

Busan est le centre économique, culturel et éducatif de la Corée.

Son port est un des plus importants au monde. La zone urbaine immense est construite dans une vallée entre la mer du Japon ou se jette le fleuve Nakdong qui traverse la ville, et les montagnes.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

De l'immense centre-commercial Lotte, un grand magasin haut de gamme, nous avons une vue superbe sur le port, le Parc Yongdusan et sa haute tour. L'intérieur du magasin est fabuleux avec en point d'orgue, un jeu d'eau qui nous ravit.

Le magasin fait partie des points d'intérêt prisés par les voisins asiatiques pour une sortie d'un week-end. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Petite pause rafraîchissante à la cafétéria, et direction le Marché Gukje. Implanté dans un quartier populaire et animé. Au milieu des nombreuses rues, on y trouve de tout : des gadgets, des vêtements, de l'électronique, etc.., à des prix abordables, et bien sur les innombrables stands de nourriture.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le marché au poissons de Jagalchi est tout proche. C'est un paradis pour les amateurs de fruits de mer.

Très fréquenté par les touristes, le marché fait partie des monuments incontournables de Busan à visiter.

 

Ce marché aux poissons est unique au monde. Chacun est à sa place : les femmes à la vente, les hommes à la pêche.

 

Jagalchi est divisé en deux :

Une partie intérieure, un immense bâtiment qui comporte de longs couloirs avec des stands de poissons. Une grande propreté règne sur tout le site, le sol tout comme les stands ou les aquariumsqui servent à garder le poisson au frais.

 

Une partie extérieur, très populaire, avec des mollusques, des calamars, etc..! disposés au sol. Certains poissons on séchés au soleil, d'autre sont dans des bassines remplies d'eau.

 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

La vue de nuit de la ville est magique. Nous sommes surpris par l'activité frénétique des différents quartiers avec les nombreuses enseignes de publicité lumineuses allumées (des fois trop) et les les bâtiments éclairés à toute heure (bonjour l'économie d'énergie).

 

Retour à Jagalchi, on s'installe dans un restaurant à l'étage, on se fait servir du poissons très frais et des morceaux de viande cuit à la plancha au centre de la table, bien sur accompagné de kimchi. Excellent.

 

Nous retournons à l'hôtel pour notre première nuit.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

 Jeudi 24 mai

 

 

 

 

Le réceptionniste de notre hôtel nous informes l'impossibilité de rejoindre l'ile de Jeju en ferry. En ce moment c'est une période de fête, les transports sont saturés.

 

Changement de plan : ce matin, nous allons à l'aéroport choisir un vol, les enfants de leur côté vont passer la journée ensemble.

 

L'aéroport se situe à 30 km du centre ville, on le rejoint par le métro puis en train aérien (très moderne).

 

La ville est immense, la vue imprenable sur les quartiers dont un aux maisons bariolées, bâtit à flanc de montagne.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le choix est limité. Nous réservons 4 places sur un vol assuré par la compagnie Air Busan le samedi à 20h00.

 

L'après-midi, nous allons au Shinsegae Centum. Il est réputé pour être le plus vaste du monde, on peut s'exercer au golf ou se détendre au spa. Patiner sur une piste de glace, regarder un film au cinéma, etc... .

 

Neuf étages dédiés à l'habillement. Au rez de chaussée, les enseignes de luxe Gucci, Chanel, Prada,etc. 

 

Au premier sous sol, on trouve les aliments raffinés de tous les continents. 

Les aires de restauration sont diverses, mais regorgent en particulier de spécialités coréennes et japonaises.

La crise ne semble pas affectée le pays, les coréens consomment beaucoup.

 

L'accès qui mène au métro est somptueux et démesuré.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On retrouve Manuéla et Benjamin à l'hôtel, ils récupèrent doucement. Le voyage à notre rythme,il est vrai, est assez soutenu.

Eux aussi on parcouru le centre commercial, et la plage de Haeundae, la plus célèbre de Corée.

 

Nous terminons la journée ensemble par un bon repas de brochettes et poissons pris dans la rue, dans un pojangmacha (échoppes ambulantes recouvertes de bâches, en général orange) ces installations sont tenues souvent par les Ajumma (nom qui désigne une femme âgée).

 

Le repas est pris en compagnie d'un couple de coréens, l'endroit est très convivial, le soju (alcool de riz) et la bière délient facilement les langues.

 

 Les différents parfums (poulets, anguilles et maquereaux grillés) cuits au barbecue  se mélangent  aux fumées. L'ambiance est festive et décontractée.

 

On apprécie la facilité de Ben et Manue pour lier connaissance et discuter en anglais.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

 

 Vendredi 25 mai

 

 

 

 

Benjamin et Manuéla décident de faire une grasse matinée, nous prenons la direction du marché aux poissons, coeur de l'activité de la ville.

 

Propreté et présentation soignée sont de règle dans cet immense marché, tous les stands rivalisent dans la présentation. 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

L'après-midi à quatre, nous allons à l'aquarium situé dans le gu (arrondissement) Haeundae, il fait partie des attractions touristiques à ne pas manquer.

Immense, il rassemble 35000 espèces marines quelles soient animales et végétales, venues du monde entier.

 

La visite débute par de petits aquariums (méduses, crabes, poissons colorés,etc..). Le tout est accompagné d'un texte d'explication. Un énorme poisson lune attire l'attention des grands et des petits.

 

La grande attraction reste le tunnel qui passe sous l'aquarium avec d'impressionnants requins qui se font voler le spectacle par les majestueuses raies manta.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

La plage de Haeundae est face à l'aquarium. Longue de 2 km, la plage accueille les touristes et les locaux désireux de profiter de l'eau ou de s'étendre sur le sable.

Le festival du sable va se dérouler dans quelques jours.

Des artistes s'entrainent à réaliser de majestueuses sculptures ou plusieurs pays participent.

Les enfants comme les adultes apprécient.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le front de mer, concentre les Tours futuristes de Busan qui s'élèvent le long de la jetée.

C'est le quartier balnéaire par excellence, avec de nombreux restaurants et grands hôtels internationaux.

Le développement commercial est considérable. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Samedi 26 mai

 

 

 

 

Dernière journée à Busan, certains sites touristiques sont trop éloignés du centre ville, on se contente de déambuler dans divers quartiers, pour Manu et Ben l'activité urbaine ne les dérange pas, au contraire.

 

Nous nous rendons au marché Jagalchi. Sur les étals extérieurs, les vendeuses font sécher les poissons, plutôt sympa mais l'odeur est forte, très forte. Tous les produits de la mer sont présents.

 

On va prendre un repas au marché aux poissons, comme dans tous les repas précédents, les aliments sont prédécoupés, facilitant l'utilisation des baguettes, le couteau n'a aucune utilité.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

Nous reprenons la balade. Pour mesurer l'ambiance et l'atmosphère locale on se dirige vers le marché Gukje.

De la tenue traditionnelle coréenne, aux t-shirts et appareils électroniques, produit par les grands pays voisins, on trouve toute sorte de choses. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Malgré le brouhaha et l'affluence de la rue, des personnes âgées, impassibles, font une partie de janggi (échecs coréens) avec passion et réflexion, autour d'une petite table installée sur le trottoir.

Quelques spectateurs avertis commentent doucement les tactiques employées pour gagner les petites sommes de monnaie engagées. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Nous récupérons nos bagages à l'hôtel, puis départ pour l'ile de Jéju-Do à 20 h00.

Une heure de vol et  on atterrit à Jeju-Si la capitale de l'ile. On rejoint en taxi l'hôtel Tapdong choisi dans le lonely planet. Il est situé près du port.

 

L'ile de Jeju-Do (appelée également Cheju-Do) est située  à 90 km de la péninsule coréenne dont elle est séparée pat le détroit de Jeju. Le volcan Hallasan est son point culminant.

 

L'économie provient essentiellement du tourisme et de la culture des oranges et des mandarines. 

 

Jeju-Si est la capitale de l'ile, ville portuaire elle n'a pas de plage à proximité mais un front de mer avec diverses activités très prisées surtout en soirée.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

C'est la fête dans les rues de la ville, une manifestation est organisée par les différentes ethnies habitant l'ile dans le cadre d'un festival culturel avec danses et défilés de mode où participe enfants et adultes

.

Une exposition a lieu dans la rue avec, bien sûr de la restauration locale. 

Enormément d'ambiance (du surement au flux de touristes chinois) et de couleurs.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Jeju-Si est traversée par un grand cours d'eau aménagé et éclairé superbement la nuit, comme partout en Asie on se rend dans un marché alimentaire riche en épices, fruits et légumes mais impersonnel.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Lundi 28 mai

 

 

 

 

Dès le petit matin, promenade sur le port avant de partir en bus pour l'est de l'ile.

 

Beaucoup de bateaux de pêche multicolores sont accostés aux quais. Sous un hangar, une haenyeo (femme âgée, plongeuse en apnée) prépare son matériel pour une prochaine plongée. Elle n'utilise pas de bouteilles d'air.

 

Ces grands-mères peuvent faire des apnées de 2 mn et atteindre 20 m de profondeur, il en reste 3000 environ sur l'ile.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Retour à l'hôtel, pour prendre les bagages, on se dirige vers  la gare routière pour rallier Seongsan Ilchulbong en bus.

 

Après 1h30 de bus nous arrivons au village de Seongsan-Ri qui se situe à la pointe Est de l'ile, au pied de l'Ilchulbong, un volcan éteint. Nous retenons deux chambres pour la nuit au Ilchulbong hôtel (ça ne s'invente pas) avec vue sur le volcan.

Dès la dépose des bagages, on entreprend la montée du volcan, le sommet culmine à 182 mètres.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Un seul chemin mène une horde de touristes au sommet. Plus on monte, plus on est émerveillé par la vue imprenable sur la mer, l'ile et la ville.

 

C'est un panorama paradisiaque. Là haut, le cratère éteint est une merveille de verdure, 600 mètres de diamètre et 90 mètres de profondeur. 

Le cratère ne contient pas de lac en raison de la porosité de la roche volcanique boisé. 

 

Il est entouré par des rochers déchiquetés, les versants de la montagne tombent à pic dans la Mer du Japon.

 

Le site est classé au Patrimoine Mondial Naturel de l'Unesco depuis 2007.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

En descendant le volcan sur notre droite, un escalier nous mène vers une plage de sable noir où des haenyeos font une démonstration de leur travail.

 

Pour nous, l'environnement touristique envers ces vieilles dames est très dérangeant, mais il faut apprécier le courage de ces grands-mères qui partagent leurs prises (poulpes, oursins, crustacés et coquillages) pour améliorer leurs maigres revenus.

 

Les prises marines sont servies dans un petit restaurant proche. 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

A l'entrée du volcan, à la droite de la billetterie se dresse le très joli petit temple Dongam-Sa décoré par des lanternes en l'honneur de l'anniversaire de bouddha. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Pour terminer cette belle journée, on s'offre un repas dans un restaurant sur une plage près du volcan. 

 

De nombreux plats traditionnels : goût, couleur, odeur, un mot : excellent.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Mardi 29 mai

 

 

 

 

Nous laissons les bagages à l'hôtel et on se dirige au débarcadère des ferrys. Nous allons passer la journée sur l'ile Udo-Myon, à 4 km environ au nord-est de Seongsan-Ri.

La traversée est rapide (15minutes) dans la brume du matin, des haenyeos sont déjà au travail. Dur dur la vie de ces grands-mères.

 

L'ile, malgré le nombre important de touristes locaux et étrangers semble très calme et paisible.

Si on s'éloigne de la circulation, quelques plages de sable corallien nous incitent au farniente, mais l'eau est trop fraiche pour un bain.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On teste la cuisine des Ormeaux (coquillages devenus rares et donc très onéreux).

Ceux-ci baignent dans une sauce au miel, (je refuse la comparaison avec les coquilles st jacques), c'est la première fois que nous en mangeons. C'est très bon : sauf la sauce !.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Retour en ferry, on peut profiter encore du soleil de cette magnifique journée.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

En début d'après-midi nous prenons un bus pour Jeju-Si, à côté de notre hôtel, la fréquence des bus est un atout sur l'ile. Efficace et confortable.

 

Le paysage est constitué de plaines et de collines avec le point le plus haut,le Mont Hallasan qui culmine à 1950 m.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

De retour à Jeju-Si nous retrouvons l'hôtel Tapdong près du front de mer.

 

 

 

Mercredi 30 mai

 

 

 

 

Aujourd'hui nous allons effectuer l'ascension du Mont Hallasasan, surement l'une des plus belles randonnée de Corée.

 

Notre bus nous dépose près de la piste Eorimok, longue de 5 km environ.

La végétation, au début, composée d'une forêt de feuillus laisse la place à des bambous, sapins et herbes. Les parfums dégagés par cette forêt luxuriante nous sont inconnus. Des azalées donnent une couche de couleur en supplément.

 

Le sentier devient rapidement de plus en plus escarpé, avec énormément de monde, la randonnée arrive en première place des activités de loisirs du pays.

 

Les gens sont très chaleureux lors de nos rencontres.

Des miradors emménagés permettent de reprendre de l'énergie, heureusement !!!.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Notre ascension s'arrète au refuge de Witseoreum, car le sentier qui mène au cratère est fermé pour cause d'éboulement. On se contente des explications données sur un panneau.

 

Le déjeuner est frugal au refuge, une soupe aux nouilles instantanée, malgré tout, bien appréciée, la montée nous a ouvert l'appêtit. 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On effectue la descente par le sentier Yeongsil, 4 km environ. La météo est plus clémente, mais la température dans les hauteurs est fraîche, les paysages sont superbes.

 

Une famille coréenne se joint à nous et converse dans un anglais parfait avec Ben. Photos de groupe obligatoire en fin de parcours, instant très sympathique.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Pas de bruit au retour dans le bus, récupération oblige.

 

Manue a fait un effort que l'on apprécie énormément. Ben, quant à lui, ne rechigne pas à la marche.

 

On retrouve avec plaisir les bons plats du restaurant du E-Mart au dernier étage de ce super-marché.

Dernière nuit au motel.

 

 

 

Jeudi 31 mai

 

 

 

 

Départ ce matin pour Séoul, l'avion nous dépose à l'aéroport de Gimpo.

Nous retrouvons l'équipe du Staykoréa avec plaisir.

Manu et Ben vont effectuer leurs derniers achats, nous, nous partons de notre côté vers le Parc Historique et Culturel de Dongdaemum.

Le seul intérêt est de s'imprégner des vestiges et de l'architecture traditionnelle d'autrefois avec le modernisme, voire le futurisme actuel.

La mégapole a été classée Capitale Mondiale du Design 2010.

 Elle a reçu la même année, le titre de "Ville Unesco de Design".

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Vendredi 1er juin

 

 

 

 

Un minibus vient nous récupérer au gite vers 7h00 pour visiter la DMZ située au Nord de Séoul, à 60 km environ.

Longue de 240 km et large de 4 km, la zone tampon entre les deux Corée, appelée zone démilitarisée (DMZ) coupe la péninsule en deux.

 

Le circuit impose des règles strictes en comportement (marcher en file indienne, pas de photographies à certains endroits,etc... et en tenue vestimentaire (pas de tongs, jeans troués, etc...) , le seul moyen de pénétrer dans cette zone à l'accès extrèmement contrôlé et un circuit organisé.

 

Nous stoppons en premier à Imjingak, le point d'entrée de la zone démilitarisée, au delà, il n'est pas possible de visiter sans faire partie d'un tour organisé.

 

A cet endroit, nous visitons des stèles commémoratives avec des appels à l'unification. Plus loin, des messages de détresses des familles séparées sont accrochés à des fils de fer barbelés sur un pont.

 

 

L'atmosphère est difficile à décrire, ce qui devrait être un lieu de recueillement est balayé par l'espèce d'hystérie des touristes (surtout chinois) très bruyants qui veulent absolument se prendre en photo devant les monuments.
 

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Le point principal d'Imjingak est le "Bridge Freedom" pont par lequel les soldats étaient rapatriés de Corée du Nord.

Il fut le point de connexion par voie ferrée jusqu'en 1998.

 

Une vieille locomotive rouillée témoigne de cette époque.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Près de Panmunjom, la visite se poursuit à l'observatoire de Dora, d'où l'on a, grâce à des jumelles, une vue rapprochée de Kaesong, une grande ville de la Corée du Nord (ville paraissant sans activité et désertée comme "morte").

Des maquettes  dans une salle, révèlent la situation actuelle.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

La propagande en Corée du Nord impose à des camions de circuler pour signifier une certaine activité. Le pays est un des plus pauvres du monde, sous le joug d'un dictateur.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Plus loin, on parcours le troisième tunnel d'infiltration. Long de 265 mètres à 73 mètres sous terre, découvert en 1978. Il fut creusé par les Nord-Coréens pour lancer une attaque surprise, Il en existe quatre.

Munis de casque, car la voûte est basse, les gens avancent péniblement. Plusieurs personnes, agées le plus souvent, abandonnent où sont prisent de malaise, on atteint le fond du tunnel terminé par un triple mur de béton.

 

A part la stèle, à l'entrée du site, interdiction de prendre des photos où filmer.

  

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

On passe par la gare ferroviaire de Dorasan, terminus Nord de la ligne ferroviaire de la Corée du Sud, symbole d'espoir d'une éventuelle réunification de la Corée.

Elle permettrait de rejoindre directement Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

L'ambiance qui règne sur les sites visités semble inquiétante du fait de la présence des militaires. Les  postes de guets et de défenses aussi bien sur la route que sur le fleuve Han à intervalles rapprochés sont nombreux.

La région est une des plus militarisée au monde.

 

Pas de regrets sur notre visite, mais un sentiment mitigé.

Le nombre important de Tours Opérateurs qui emmène les nombreux touristes comme une vulgaire attraction touristique, minore l'importance des relations tragiques et tendues de ces deux pays.

 

Retour dans le centre de Séoul, nous terminons la journée vers le quartier de City Hall, pour se régaler d'un repas de poissons dans un petit restaurant près du marché de Namdaemun : le personnel et les convives autour de nous plaisantent et discutent avec nous chaleureusement.

Un très bon moment, une réussite pour notre dernière sortie avec les enfants.

 

 

 

 

Samedi 2 juin 

 

 

 

 

Lever de bonne heure ce matin, départ pour l'aéroport d'Incheon en métro à 5h15, l'avion de Manuéla et Benjamin décolle à 9h30, direct pour Paris.

 La séparation pour 45 jours (nous, nous partons en Indonésie) est dure à passer, dernières bises.

 

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 Nous retournons au centre-ville pourvisiter les Palais de Changgyeonggung et Changdeokgung déjà vus mais ces vestiges impériaux témoignent de l'importance, jadis, des différentes dynasties qui ont dominé la Corée

 

C'est un moyen aussi de rencontrer les Séouliens qui viennent se retrouver dans les superbes parcs pour jouer ou travailler.

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ
Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

Un dernier repas dans un marché, nous récupérons les bagages au Staykoréa en remerciant Sun de son accueil et direction l'aéroport.

Le vol est prévu à minuit en direction de Surabaya sur l'ile de Java en Indonésie  via Kuala Lumpur en Malaisie.            

Balade à quatre en Corée du Sud en 2012. Séoul. Gyeongju. Busan. Jeju-Do. DMZ

 

 

 

Au revoir la Corée

 

안녕히 계십시오. 한국

 

 

 

 

 

 

 

Bilan du séjour en Corée du Sud

 

 

 

 

La Corée est encore une destination assez méconnue avec relativement peu d'information sur le sujet, hormis la capitale Séoul et la DMZ, en raison des tensions relatées par les médias.

Nous avions le projet de faire connaître le pays d'origine de nos enfants.

Séoul, est une capitale dynamique et moderne. Des bâtiments ultra-modernes côtoient l'architecture traditionnelle des Palais.

Pour comprendre la culture coréenne, il est nécessaire et primordial d'être très bien informé, sur place c'est trop tard, il y a énormément de difficulté au niveau de la langue.

Un regret au niveau des infrastructures routières, rectilignes, nombreuses, le développement se fait au détriment des paysages naturels.

Dans les villes le manque de place est compensé par les constructions d'immenses barres d'habitations, bonjour l'intimité. Les secteurs historiques et sauvegardés sont minimes.

La cuisine coréenne est particulière, très épicée, le kimchi incontournable, seul les barbecues nous ont convaincus.

Nous avons fait de belles rencontres avec des gens respectueux, serviables et chaleureux.

 

Les +

 

 

Séoul, pour l'architecture dépaysante et les Palais. La jeunesse, parfois très exubérante les soirs de fête.

Le charme de Gyeongju, ses parcs et son histoire.

Busan, pour son marché de Jagalchi.

L'ile de Jeju, ses volcans, les haenyeos, la randonnée.

La DMZ, quoique très, trop touristique, avec une population de touristes (majorité asiatique) qui ne respecte pas la solennité des lieux.

 

 

 

 Les -

 

 

Uniquement un bémol pour la cuisine, mais le français est difficile et le jeune français d'origine coréenne encore plus !!!. Les rèves de jambon cru et de camembert !!!!.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

SCHERPEREEL Geneviève 10/02/2019 06:12

Je n'ai lu que l'article sur la COREE, félicitations c'est un excellent travail et très bien fait. Le pays me rappelle mon passage en Corée, mais en janvier avec le froid et la neige. C'est incroyable à SEOUL, nous étions également chez SUN au Stay-koréa . Et nous avons passé également quelques jours à Momojein. Je vais continuer de lire vos autres articles. Notre amie Evelyne est partie nous avons donc fait comme prévu avec elle le sud de la péninsule, nous allons maintenant aller vers SAN IGNACIO. J'espère que pour vous tout va bien.
A Bientôt sur le blog Geneviève